Bordalo II – street artiste engagé – Expo Galerie Mathgoth

L’exposition

L’artiste portugais Bordalo II dénonce la pollution en transformant les ordures de déchets plastiques principalement en œuvres d’art. Le résultat est aussi original que spectaculaire.

Et, c’est dans un espace brut de 700 m2 au 10-12 avenue de France dans le 13 èm arrondissemnt de Paris que la galerie Mathgoth présente  présente jusqu’au 2 mars  une trentaine d’œuvres, principalement des  sculptures d’animaux menacés d’extinction.  

Casque de moto usé, tuyaux en plastique, vieux pneu ou chaise cassée… avec Artur Bordalo, le street art sort les poubelles. L’artiste portugais, connu sous le nom de Bordalo II recycle en effet les ordures qui encombrent la ville pour les assembler en de grandes sculptures colorées accrochées aux murs.

Il met l’accent sur les conséquences désastreuses de la surconsommation et la course au toujours plus de nos sociétés.

L’artiste

BORDALO « Segundo » est un artiste incontournable du Street Art international. L’artiste est né en 1987 à Lisbonne. Il signe ses oeuvres Bordalo II en hommage à son grand père, le peintre Arthur Real Bordalo qui l’ a initié à la peinture.

Au sujet de cette exposition, l’artiste militant explique que « La terre est notre maison, notre habitat, où nous mangeons, où nous respirons. Il n’y a aucun moyen de séparer la façon dont nous prenons soin de l’environnement de la qualité de vie des humains, ou de la vie elle-même. J’utilise mon travail pour communiquer des idées, des craintes et des prises de conscience sur les problèmes mondiaux auxquels nous sommes confrontés : réchauffement et changements climatiques, extinction massive, déforestation, pénurie d’eau, pollution, etc. Paris est le terrain de jeu parfait pour partager mes nouvelles créations, concepts et idées. »

Et l’exposition plait et remporte un grand succès — que des points rouges sur la liste des oeuvres!

En savoir plus

site galerie Mathgoth

www.bordalo-accord-de-paris.com

Bordalo II
Bordalo II

Rencontre avec Mosko, invité d’honneur du salon Art et Liberté Charenton

Mosko l’artiste

Mosko

Parisiens, qui ne connaît pas Mosko?  Il essaime depuis des années sur les murs de Paris ses animaux de la savane, parfois seul,  parfois avec ses amis et il nous emporte vers d’autres contrées. Aujourd’hui il enchaîne les  projets. Il voyage et continue ses grandes fresques un brin sauvage sur des murs les béton.
Je l’ai rencontrée à l’occasion de sa participation au salon Art et  Liberté de Charenton le Pont.

Comme il aime le dire, la proposition de participer à une exposition collective d’art contemporain tout horizon, lui a plu par son côté éclectique, mais surtout par son lieu, un espace vaste et lumineux situé dans une galerie marchande. L’art est ainsi à la portée de tous, là ou sont les gens. Il fait un art urbain populaire et cette proximité l’a séduite.

Mosko parcours

Mosko fait du pochoir depuis 1989, il se définit comme un peintre urbain. Sa marque de fabrique, ce sont ses animaux de la savane. Mosko a d’abord travaillé seul au pochoir sur les mur de Paris dans le quartier de la Moskowa, au nord du 18e arrondissement. L’année suivante l’aventure devient collective sous l’appellation Mosko et associés. C’est en 2015 que Mosko reprend sa signature et un travail en solo, il enchaîne les participations à projet, résidence, expositions collectives et personnelles en France et à l’étranger Inde, Chine , Liban – pour en savoir plus – son blog. Sa technique a évolué et aujourd’hui il combine acrylique et pochoir.

2017 est une grande année Mosko, les projets s’enchaînent

Le salon Art et Liberté qui démarre le 19/01/2017 jusqu’au 11 février.  Pour ce 64èm salon, il est l’invité d’honneur! Et si vous cherchez bien, dans l’expo, vous pourrez répérer 3 petits mondes sous cloches!

L’expo du Lab 14 jusqu’au 26/02/2017  à Montparnasse – voir article du blog sortir àParis.Vous y retrouverez une trentaine d’artistes du mouvement d’art urbain.

Une fresque immense dans un site industriel avec  équipe et assistant pour la réalisation.

Projet de personnalisation de 2 cabines Photomatons avec la Galerie Galry 75007

Façade du théatre l’Européen avec Jef Aerosol et Jerome Mesnager 75018

Grand mur à la Courneuve avec Anis

Expo perso au Lavo matik 75013

Interventions au Mausa

Mosko l’homme

Mosko-2

Mosko,c’est Gérard Laux, un ancien ouvrier du livre, un homme généreux qui aime les rencontres, les participations aux projets collectifs. Il n’a pas hésité à m’inviter dans son atelier, des oeuvres d’amis ornent ses murs dedans et dehors. Merci Gérard pour le café!

Il  travaille à Montreuil. Ses amis artistes de longues dates sont les biens connus Jérome Mesnager, Jef Aérosol, Nemo mais aussi à présent des plus jeunes tels Anis, Evazesir, JBC, Nosbé, Snil, Snez et beaucoup d’autres.

Le travail qui lui plait le plus est celui à venir  et pour 2017 , l’agenda est bien rempli….

3 monographies ont été réalisées

Monographies
2010 : A côté de la plaque, collection Opus Délits, Critères
2009 : Savanes urbaines, éditions Alternatives
2004 : Peignez la girafe, collection Urbanité, Critères

Pour en voir plus sur la période Mosko et associés – blog somanyparis

Pour le rencontrer, venez au vernissage du 19 janvier -19h à l’Espace Art et Liberté – Centre commercial – 3 place des Marseillais 94 Charenton le Pontexpo-art-et-libete-19-janvier-11-fevrier-mosko

 

Mosko dans la rue 2 theatre l'européen
Mosko dans la rue theatre l’européen

mosko dans la rue 2
Européen, rue Biot, 75017

Mosko rue Myrha
Mosko rue Myrha

Mosko-bestiaire.2 Mosko-bestiaire.3 Mosko-bestiaire

Mosko-tigre-visages
Mosko-tigre-visages

 

Jérôme Mesnager, artiste de l’est parisien égaie l’hôpital Saint-Antoine

Jérome Mesnager est partout, ses grands corps blancs «  symbole de lumière, de force et de paix » qu’il peint depuis plus de 30 ans vous surprennent au détour de promenades parisiennes et pourquoi pas au détour de voyages lointains (Japon, Chine, Egypte, Mauritanie, Italie, L’Inde, NewYork…°

Artiste de l’Est prisien, il vit et travaille aujourd’hui à Montreuil. Pour le rencontrer, profitez des portes ouvertes des ateliers  d’artistes de Montreuil mi-octobre, il vous reçoit dans sa maison bleue.

En 1995, il réalise une grande peinture murale rue de Ménilmontant, dans le XXeC’est nous les gars de Ménilmontant (rue de Ménilmontant et rue Sorbier).

En 2009, il a carte blanche pour peindre les murs de l’hôpital Saint Antoine.C’est surement son lieu d’exposition permanent le plus important par le nombre.Il a ainsi apporté couleur et humour à l’hôpital utilisant les objets de cet espace public dans cet espace.

La majorité des photos présentées sont issues de photos prises à l’hôpital, 148 rue du Faubourg Saint-Antoine.

Entrez-libre……………………… Ne vous privez pas d’une visite, c’est dans le bâtiment moderne de l’hôpital.

 

Coiffeur dans le quartier Jourdain à Belleville…………

wpid-CAM05258-1-1.jpg wpid-CAM05259.jpg

Dans les couloirs de l’Hopital Saint Antoine

Awpid-CAM04569.jpg wpid-CAM04570.jpg wpid-CAM04573-1.jpg wpid-CAM04567.jpg wpid-CAM04564.jpg wpid-IMG_20140322_132403.jpg wpid-CAM04563.jpg wpid-CAM04560.jpg

wpid-CAM04559.jpg

Mesnager
Mesnager

Mesnager peint et joue…

Mesnager. joueur_ballon2

 

Le seau, provenant de sa période new-yorkaise fait partie de ma collection pesonnelle!

 Mesnager

Pour en savoir plus , le site de Jérome Mesnager