Aqua Mater – Sabastiao Salgado

« Aqua Mater »est une très belle exposition photographique couplée à pavillon de bambou, prouesse architecturale de Simon Velez, architecte colombien, et un accompagnement sonore de François-Bernard Mâche inspirée de bruits d’eaux.

L’exposition nous fait pénétrer un autre monde propice à la contemplation; textes et photos délivrent des connaissances et sensibilisent sur l’état de l’eau et son rôle.

L’eau est le liquide le plus précieux sur
Terre, indispensable à notre existence.

Aqua c’est comme un cri! L’eau est à la source de toute vie. Élément essentiel de notre Terre. L’eau est notre corps et notre terre (les trois quarts de
la surface du globe) et plus de 60% de notre corps.

Aqua, c’est une de mes sources d’inspiration artistique – thème de création et d’exposition. On ne parle pas assez de la problématique de l’eau en tant que bien universel commun. Aujourd’hui dans certains pays, acheter de l’eau coute plus cher que des sodas.

La protection de l’eau notre merveilleux bien commun universel est une nécessité.

je reprends ci-après des extraits de certains textes de l’exposition.

La source de cette exposition

« La source de cette exposition
est née d’une réflexion sur l’état de notre planète. Le réchauffement
climatique est devenu une menace pour l’humanité et la nature. La
fonte des glaciers et la dilatation thermique des eaux de mers dues
aux températures élevées provoquent inexorablement une augmen-
tation du niveau des océans, avec des conséquences dévastatrices
pour les populations côtières et l’environnement. La cohabitation
harmonieuse avec l’élément aquatique et sa protection sont plus que
jamais nécessaires à notre survie et à la préservation de la biodiversité
dans le monde.
Les forêts produisent le phénomène de l’évaporation, formant de
véritables rivières aériennes, transportant de l’eau douce à différentes
latitudes, réaffirmant l’urgence de leur protection. Les océans, les
glaciers, les rivières, les ruisseaux, les lacs, les chutes d’eau, la pluie
sont une partie importante de la planète. L’eau est vitale pour le corps
humain, pour les plantes qui nous nourrissent, pour les biomes et les
espèces animales.
Dans cette exposition, l’eau apparaît
sous toutes ses formes, sa pureté et son intensité, son abondance et
sa rareté, saisie dans sa solitude ou dans des interactions variées avec
l’humain, la faune et la flore, dans un échantillon photographique de
sa poésie et de son caractère indispensable.
Comme l’a écrit le penseur français Gaston Bachelard (1884-1962)
dans son œuvre L’eau et les rêves : « Une goutte d’eau puissante
suffit pour créer un monde et pour dissoudre la nuit. Pour rêver la
puissance, il n’est besoin que d’une goutte imaginée en profondeur.
L’eau ainsi dynamisée est un germe ; elle donne à la vie un essor.

Le manifeste de l’eau pour le XXI ièm siècle

« Le manifeste de l’eau pour le XXIe siècle
Premier principe : La disponibilité et l’accès à l’eau
à ses usages – constituent un droit humain (universel,
indivisible et imprescriptible) individuel et collectif.
L’eau est un symbole réel du caractère « sacré » que nos
sociétés attribuent à la vie. L’eau est sacrée.
Deuxième principe : L’eau appartient aux habitants de
la terre et aux autres espèces vivantes. Elle est un bien
commun, patrimoine de l’humanité. Elle n’est pas une
marchandise, un bien économique marchand. Elle n’est
pas « l’or bleu ».
Tribuna del agua de lexpo 2008 de Saragosse »

La journée mondiale de l’eau

« La Journée mondiale de l’eau a lieu le 22 mars de chaque
année depuis 1993. C’est une célébration des Nations
Unies qui met l’accent sur l’importance de l’eau douce
et vise à sensibiliser sur la situation des 2,2 milliards de
personnes qui vivent sans accès à l’eau.
Cette année, la journée a pour thème « Eaux souterraines
rendre visible l’invisible », avec pour objectif d’attirer
l’attention sur cette ressource vitale mais invisible. Si
les eaux souterraines ne sont pas visibles, car contenues
dans des systèmes rocheux sous le sol, elles ne doivent
pas être oubliées pour autant.
En La Journée Mondiale de l’Eau a pour thème « Les Eaux souterraines, rendre visible l’invisible»

Les eaux souterraines ?

« Ce sont les eaux que l’on trouve sous terre, à différentes
profondeurs, retenues dans des formations géologiques
composées de roches, de sable ou de graviers (appelées
aquifères), et qui proviennent de la pluie et la neige qui
s’infiltrent dans le sol. Les eaux souterraines alimentent
les sources, les cours d’eau, les lacs et les zones humides,
et s’écoulent vers les océans. Elles peuvent être extraites
à la surface au moyen de pompes et de puits.
Pourquoi les eaux souterraines sont-elles importantes ?
Les plus importantes réserves d’eau douce sous
forme liquide de la planète sont souterraines.
La moitié de la population mondiale en dépend
pour l’approvisionnement en
eau potable. Elles
fournissent aussi une grande partie de l’eau que nous
utilisons pour la production alimentaire et les processus
industriels. Les eaux souterraines sont également
indispensables au bon fonctionnement des écosystèmes,
notamment des zones humides et des cours d’eau.

Dans les zones les plus sèches de la planète, les eaux
souterraines constituent parfois la seule ressource en
eau disponible. Les eaux souterraines peuvent jouer
un rôle important dans l’adaptation aux changements
climatiques.

Les eaux souterraines sont aussi les eaux urbaines.
« L’eau urbaine est souvent invisible, prise dans
des tuyaux, des pompes, des réservoirs. Tous ces
éléments enterrés constituent un patrimoine fragile et
mal connu, difficile à appréhender tant techniquement
que politiquement… Alors même que c’est peut être le
service le plus essentiel à notre vie de tous les jours ! »

Les photos

Voici des photos de l’exposition – il est fort difficile de rendre compte des très belles et grandes photos de S Salgado environ 200 cm sur 150 cm.

Allez voir l’exposition c’est jusqu’au 22/09/2022 sur le parvis de l’esplanade de la Défense

En savoir plus le site de l’expo https://aquamatersebastiaosalgado.art/paris/


Oeuvres de Chrismali sur le thème de l’eau

Spécial sculptures – expo du Cercle des Artistes de Paris

C’et toujours un grand plaisir de franchir la grille du Parc et de marcher dans les senteurs et couleurs de la nature jusqu’au pavillon des artistes du Cercles des Artistes de Paris, le numéro 18. Là d’autres couleurs , lumières, visuels vous accueillent. Ce salon est un lieu de rencontres et d’échanges avec le public bien sûr et également avec les autres artistes qui ont lieu dans une ambiance joyeuse et apaisante.

Ma première exposition avec le Cercle des Artistes de paris date de 2011 et c’est aujourd’hui ma 7 ième participation. Au fil des ans je vous ai présenté mes coups de cœurs, un spécial photographie, un journal de l’ensemble des artistes

Cette année, j’ai choisi de vous présenter le salon sous l’angle de la sculpture – Cet article est un « spécial sculptures et volumes ».

Comme pour la peinture, le choix des artistes correspond à un large panel de type de sculptures différentes; modelage avec les terres cuites, des bronzes, de la pierre , de la pierre et du verre, du bois, de la dinanderie, de la soudure, de l’assemblage (composition avec des éléments de récupération, des matériaux nobles et des éléments de la nature et du quotidien). Vous y trouverez de l’art minimaliste, des grandes pièces, de la sculpture 3 D.

J’ai ajouté à cette présentation certains tableaux – peintures qui sortent du cadre et intègrent le volume.

Très souvent des artistes sont là et vous renseignent si vous le souhaitez sur leurs techniques et celles des autres. N’hésitez pas , allez à la rencontre des artistes.

Cette année, Chrismali a présenté une sélection d’œuvres sur le thème de la mixité – mixité des composants – travail en plat et volume – le tickets de métro fait le lien. Vous trouverez des éléments comme les capsules d’œufs de raie, de la fibre végétale, des textiles, du papier, des papiers cousus, du fil, du fer, de la terre, des muselets de bouchons de champagne, de l’encre, de l’acrylique, des plumes, de la porcelaine faite main , des végétaux, des pierres, des perles, de la radio…

La mixité, c’est la vie !

L’art est champ de tous les possibles!

A bientôt, si le cœur vous en dit.

Voir l’article de Arts in the City sur l’exposition

Printemps Chrismaliens expo / activités

Chers amis,

Prochainement, si le coeur et les emplois du temps s’accordent, voici 2 occasions de se retrouver .

Exposition Aliz’Art du 28 au 2 avril 2022 – Espace 148 au 148 rue Paul Vaillant Couturier -94 Alfortville

Exposition du Cercle des Artistes de Paris du 30 avril au 29 mai- Parc FLoral de Vincennes -75 Paris


Exposition Aliz’Art du 28 au 2 avril 2022 – Alfortville

Lors de l’exposition Aliz’Art, » célébrons le printremps » je participe au projet collectif du groupe et présente une série de 6 tableaux réalisés en techniques mixtes – aquarelles réalisées ) partir de 3 couleurs imposées et collage tickets de métro.

C’est Viva -Vie – Envie !

Chrismali – Collage sur toile – 30*30 cm

Dans l’espace dédié à Chrismali, j’ai choisi le thème de l’eau et expose 8 tableaux réalisés entre 2020 et 2022 sur ce thème qui m’est cher. Techniques mixtes, collage et tickets de métro – aquarelle ou acrylique. C’est le bleu qui domine. L’eau c’est la vie – comme le disait déjà Saint Exupéry en 1939.

Eau, tu n’as ni goût, ni couleur, ni arôme, on ne peut pas te définir, on te goûte, sans te connaître.

Tu n’es pas nécessaire à la vie : tu es la vie.

SAINT-EXUPERY, Terre des hommes,1939

L’eau -n’appartient pas a la famille du végétal, ni de l’animal et à ce titre n’a pas le statut d' »être « .

« Eau » Qui es-tu ?

Toi qui jaillis
Toi qui es la vie
Toi qui es nous

On te capte, on te salit
On te vend au plus offrant

Eau vivante inspirante
Tu es traitée comme un objet
Une nature morte

Essentiel au vivant
Tu n’as pas de droits
Pourquoi?

Chrismali

Aliz’art a proposé à des classes de grande section de maternelle de partager leur créations sur le thème universel du printemps. C’est donc l’occasion de faire correspondre des œuvres intergénérationnelles et d’accueillir de très jeunes publics .

Une exposition colorée et gaie avec des petits enfants qui s’éparpillent comme des volées de moineaux! Voici quelques accords

Exposition Cercle des Artistes de Paris du 28 au 2 avril 2022 au – du 30 avril au 29 mai – Parc Floral – Paris 75012

L’art est ce domaine de liberté où tout est possible, sans limites. Seul le regard, conditionné à la notion du beau et des conventions limite les perceptions, les créations. Alors ouvrons les regards – élargissons le champ des possibles!

Cette année , je présente un univers composé de sculptures et tableaux. Le fil conducteur est la mixité des composants et la cohérence du grand mélange!

Végétaux, tickets de métro, petits rien , bijoux, porcelaine, papier, textile, bois, argile, petits objets du quotidien, fer seront au rendez-vous…

J’espère que vous prendrez plaisir à découvrir l’ensemble et que nous aurons la joie de nous y retrouver.

Chrismali – Cercle des Artistes de Paris – 2022

Voeux et plus Kiefer, Kentridge

Des Voeux pour tous!

EN 2022, Soyons heureux! 

C’est bon pour la santé .

Et refusons la peur, 

C’est encore meilleur!

Chrismali

Pour commencer l’année, une bonne nouvelle!

Bonne nouvelle!

Le 2 décembre 2021, lors de la 76e session de l’Assemblée générale des Nations-Unies, il a été décidé que l’année 2022 serait « l’Année Internationale des sciences fondamentales pour le développement durable ». 

A l’heure où les équilibres se fissurent, les inégalités s’accroissent, les certitudes passées tombent, il est bon de savoir que des équipes de chercheurs de nombreux pays vont collaborer ensemble pour envisager toutes les solutions de vie possible à partir de modélisations scientifiques et de données connues. Cette terminologie  » sciences fondamentales pour le développement durable » inclut tout aussi bien les domaines attendus de la physique, chimie, santé, climatologie que les sciences sociales et bien d’autres.

« L’ONU considère que les applications des sciences fondamentales sont essentielles aux progrès de la médecine, de l’industrie, de l’agriculture, des ressources en eau, de la planification de l’énergie, de l’environnement, des communications et de la culture. « Ces sciences et les technologies émergentes pourvoient aux besoins de l’humanité, en donnant accès à l’information et en améliorant la santé et le bien-être des personnes, des communautés et des sociétés », souligne-t-elle.

L’Année internationale des sciences fondamentales pour le développement durable braquera ainsi les projecteurs sur les liens entre les sciences fondamentales et les Objectifs de développement durable. Elle sera un moment clé de mobilisation pour convaincre de leur importance les responsables économiques et politiques, ainsi que le grand public, explique le site dédié. »

source https://www.ecoco2.com/blog/annee-internationale-des-sciences-fondamentales-pour-le-developpement-durable/

Projets Chrismali

En 2022, je souhaite mettre en avant le bien commun, les oeuvres communes, le collectif.

Pour démarrer l’année et se retrouver, l’exposition collective de Charenton – le salon Art et Liberté – du 20/01 au 12/02.

Depuis la rentrée scolaire 2021, j’ai ressenti le besoin de me nourrir d’art, d’un certain type d’art – celui qui montre que l’art est multiple, que  l’art est dans le regard , le faire et les intentions, que l’art est message et que l’art est chemin.

Je vous présente ci-après 2 grands artistes vivants inspirants qui travaillent sur la notion de mémoire et qui interrogent sur le sens de la vie.

2 Grands artistes Kentridge et Kiefer

William Kentdridge

Exposition récente William Kentridge  – Finally Memory Yields- galerie Marian Goodman – Paris

L’exposition est centrée sur le mythe de la Sibylle de Cumes qui écrivait votre destin sur une feuille de chêne et plaçait la feuille à l’entrée de sa grotte, formant peu à peu un amas de feuilles. Mais, alors que vous allier récupérer la feuille vous correspondant, un vent se mettait à souffler et faisait tourbillonner les feuilles, de sorte que vous ne saviez jamais si vous obteniez votre destin ou celui d’un d’autres .

La vidéo « Sibyl » a été conçu pour son opéra de chambre « waiting for the sibyl »:

« Les phrases qui apparaissent dans l’opéra de chambre proviennent d’un large éventail de sources : de proverbes, de phrases trouvées dans des cahiers, de vers de poètes de Finlande, d’Israël, d’Afrique du Sud, d’Afrique du Nord, de différents endroits d’Amérique du Sud et de par le monde – qui sont soit utilisées telles quelles, soit adaptées ou modifiées, mais qui répondent en quelque sorte à la question : « Dans quel but ? »

Les pages tournantes de Sibyl. font allusion au mythe de la sibylle de Cumes,.On souhaite éviter son destin, mais on sait qu’on va droit vers lui. Il plane ici l’idée que notre Sibylle contemporaine est en réalité l’algorithme, qui connaît nos destins mieux que nous-mêmes. »

L’artiste

William Kentridge est né en 1955 à Johannesbourg en Afrique du Sud où il vit et travaille toujours. Son œuvre est  pluridisciplinaire; il travaille avec le dessin, le film, la gravure, la performance, la sculpture et la peinture.

Il a également réalisé de  nombreuses mises en scènes d’opéras et de productions théâtrales. Il a participé à un nombre significatif de manifestations et biennales internationales comme la Documenta X (I997), XI(2002), et XIII et la Biennale de Venise (1993, I999 et 2005). Kentridge a reçu de nombreux prix et distinction comme le Praemium Imperiale Award de peinture (2019). En septembre 202I il est nommé membre étranger associé à l’Académie des Beaux-Arts en France.

Précédentes expositions Kentridge

Video Sibyl – extrait

Anselm Kiefer

Kiefer c’est l’artiste du gigantisme, un artiste à déchiffrer car ces messages sont nombreux. je le suis depuis des années. Tout comme Kentdrige, il m’inspire et je l’admire. Je vais vous présenter sa dernière exposition au grand palais éphémère ,. espace monumental de 10 000m2 conçu par l’architecte Jean Michel Wilmotte. C’est dans un univers de type grand hangar pour avions que Kiefer a imaginé son exposition  » Hommage à Paul Celan » . C’est là qu’il a posé ses toiles, installations et qu’il a simulé une partie de son atelier en nous exposant une partie des composants de ses œuvres.

Quand on pénètre dans le Grand Palais éphémère, on est stoppé par l’obscurité du lieu. Un temps d’adaptation est nécessaire pour percevoir les couleurs, reliefs des œuvres. Celles-ci comportent majoritairement des textes en allemand. C’est une très grande exposition Kiefer, une taille à sa hauteur.

Dans les extraits de son journal rédigés pendant la préparation de l’exposition au Grand Palais Éphémère, Anselm Kiefer écrit :

« Celan ne se contente pas de contempler le néant, il l’a expérimenté́, vécu, traversé…La langue de Paul Celan vient de si loin, d’un autre monde auquel nous n’avons pas encore été confrontés, elle nous parvient comme celle d’un extraterrestre. Nous avons du mal à la comprendre. Nous en saisissons ça et là un fragment. Nous nous y accrochons sans jamais pouvoir cerner l’ensemble. J’ai humblement essayé, pendant soixante ans. Désormais, j’écris cette langue sur des toiles, une entreprise à laquelle on s’adonne comme à un rite.

Je dois avouer que j’ai été déçue de ne pas comprendre tous ses textes écrits, cet hommage! On ressent une inspiration forte , une obsession ! il y a bien sûr, ce qui se ressent, pour moi c’était la violence, l’explosion, le besoin de rappeler l’histoire. La muséographie ne rend pas le propos de l’exposition compréhensible; seuls les titres allemands des œuvres étaient traduits.

Si vous voyez cette exposition, partagez moi votre sentiment!

Je vais prochainement aller à Pantin chez Taddaeus Ropac voir son exposition qui démarre.

Pour retrouver ses précédentes expositions voici des liens;

Beaubourg , BNF, Ropac Pantin, Gagosian Le Bourget,Kiefer exposition Whalhalla à la White Cube de Londres White Cube Londres

Exposition Aliz’Art – les arbres

Chrismali fait partie de l’association Aliz’Art depuis 15 ans. Dans cet article, je vous fais découvrir une partie de l’exposition d’Aliz’Art 2021.

Aliz’Art c’est tout d’abord un petit nombre d’amis rassemblés par le plaisir de peindre ensemble et d’organiser une exposition par an.

Soutenue par par la municipalité d’Alfortville, Alz’Art présente son exposition annuelle à l’espace culturel le « 148 », dans un très beau lieu et une vaste salle qui viennent de faire peau neuve.

Le thème 2021 traite de la forêt et présente les interprétations des 8 membres de l’association.

En célébrant les arbres, nos amis silencieux, source de vie, Aliz’Art invite à une balade en forêt où chacun pourra, s’il le souhaite, puiser un peu de force et de sérénité. D’autres thèmes sont abordés librement.

Vernissage samedi 11 à 18h30.

Exposition du 7 au 17 décembre de 15h à 19het le dimanche de 11h à 19h

‘Espace culturel « Le 148 » 148 rue Paul Vaillant Couturier
94140 Alfortville

Plus d’infos : www.alizart.fr

Nous serons ravis de vous y accueillir , vous retrouver, vous découvrir.

Video Chrismali

Pour découvrir les expositions précédentes suivez les liens

2017, 2015, 2014,

A bientôt

Cadeaux de Noël artistiques et locaux

Vous cherchez des idées de cadeaux de Noël originaux qui ont du sens et qui sauront être appréciés?

Je travaille avec la volonté de montrer  » qu’avec peu , on peut faire beaucoup « – un seul ticket de métro se transforme en tableau,  des magazines commerciaux se transforment en livres d’art- des personnages naissent de quelques éléments de la nature et du quotidien,-  des bijoux anciens , cassés sont réinventés et offerts.

Le ticket de métro avec lequel je travaille depuis  2014 est devenu un  sujet d’actualités du fait de sa fin proche. Il est la trace d’une époque, il symbolise le transport collectif , la dans les grandes villes et bien sûr Paris.

Pour ce Noël, je vous propose comme cadeaux de Noël, une série de créations autour de 4 familles s’inspirant  principalement de l’univers des tickets de métro, créations originales uniques – très petites séries pour les T-shirts, légères et de faibles encombrement pouvant être aisément expédiées!

PROPOSITIONS

  • Des t-shirts Chrismali imprimés d’œuvres tickets de métro  très graphiques – quelques modèles disponibles – les autres tailles sont à faire réaliser sur commande – 28 euros le T-Shirt
Cadeaux Noel Chrismali T-Shirt

                – les liens – bracelets liens en fil et argent 21 euros le lien simple

                – des broches à partir de 15 euros

Cadeaux Noel Chrismali – bijoux

Site marchand – Ma Ville Mon Shopping

https://www.mavillemonshopping.fr/fr/paris/boutiques/chrismali

Ma Ville Mon Shopping , une entreprise de la POSTE qui privilégie le commerce local, est la platteforme que j’ai choisie pour mes ventes internet . (Si vous voulez en savoir plus voir page dédiée)

Les modes de livraison sont les suivants

1- Click and collect – sur rendez-vous à l’atelier – adresse et heure de rdv communiquées par mail ou sms . Ce mode de livraison n’est proposé qu’au client/prospect du département 75.  Si vous n’êtes pas du 75 et que vous préférez ce choix sans frais. contactez-moi par mail mclhrismali.com ou tel 06 23 58 01 26

2- Livraison organisée par le commerçant – envoi postal géré par Chrismali et facturé 2 euros pour les commandes inférieures à 30 euros

3- Livraison standard – par colissimo à votre charge – expédition gérée par Chrismali

Si vous souhaitez voir – revoir mes autres créations – celles qui n’appartiennent pas à la catégorie des miniatures- voici ma page et si vous êtes intéressés par une oeuvre ou plusieurs, dites le moi, je vous enverrai ma liste de prix.

Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’années en famille, entre amis.

Prenez soin de vous et vivez les instants qui passent.

Bien à vous,

Chrismali

Si vous ne les avez pas vu!

Portes ouvertes ateliers d’artistes Montreuil – 8, 9 et 10 octobre l’atelier de Françoise Darras.

Voici en vidéo la visite des portes ouvertes, aujourd’hui terminées

Les 8,9 et 10 Octobre ont lieu les portes ouvertes de Montreuil, l’occasion d’aller à la rencontre de nombreux artistes mais également de voir Montreuil de l’intérieur et faire de nombreuses découvertes.

Montreuil est vaste. C’est  une ville de contrastes,  de grandes mixités.

A Montreuil, il y a des friches, de grands jardins cachés, des pavillons, des centres commerciaux, des usines, des ateliers d’artisans, des grands ensembles, de nombreux immeubles, des  populations différentes, beaucoup d’enfants, de très nombreux artistes ( 800 artistes référencés aux Portes ouvertes)  et partout  l’art et l’énergie créative sont palpables.

Les portes ouvertes sont l’occasion de découvrir cette grande richesse et de plonger dans l’art.

Françoise Darras dans son atelier

Vous connaissiez son ancien atelier, lieu emprunt d’odeurs et d’histoires , les portes ouvertes des ateliers d’artistes de Montreuil sont le moment de découvrir le nouvel  atelier de Françoise Darras ainsi que ses créations récentes.

Le bestiaire de Françoise Darras – dite Fanfan – s’agrandit d’années en années;  chat, chien, éléphant, araignée, singe, moustique, girafe, crabe, hérisson…

Le trait commun est bien sûr sa technique particulière du travail du métal, la dinanderie et les pièces patinées vieillies par le temps qu’elle récolte, soude et transforme en animal tendre, coquin. Dans ses pièces,  on décèle son amour des bêtes.

Fanfan m’a invitée et me prête le temps de ce grand week-end son bel atelier.

Je présente des travaux récents en volume et des tableaux, dessins où le ticket de métro joue la couleur  et le rythme ainsi que des sculptures réalisées à partir d’éléments de la nature et du quotidien.

Participe également à l’aventure Au Painting https://www.instagram.com/aupainting/ Il travaille le plus souvent au posca et réalise des œuvres très graphiques.  

La musique et le chant seront au rendez-vous du vernissage le samedi 9 octobre à partir de  18h : René Miller, guitare, jazz et  Patz, accordéon,  chants d’amour et de liberté

Patz https://www.facebook.com/patriziah Lorsqu’elle n’est pas en spectacle , elle peint voici quelques œuvres de son travail que j’ai découvert récemment et que j’aime beaucoup.