Chrismali & Annie Luton – Une exposition à 4 mains  » Radiographie paysagée »

Chers amis,

Je suis ravie de vous inviter à ma prochaine exposition – c’est en réalité un duo d’artistes; Annie Luton et Chrismali – Une exposition à 4 mains  » Radiographie paysagée »

Le projet Radiographie paysagée

Voici un projet initié il y a presque 2 ans qui va vous être présenté. Il est né de la volonté de travailler ensemble, avec Annie Luton,  en utilisant des matériaux détournés. Rapidement, nous avons opté pour la radiographie que nous avons associé au bambou. Nous avons œuvré à 4 mains, monté un dossier et cherché à exposer. Le « Centre d’Art Contemporain Tignous » de Montreuil a accepté notre projet et nous le remercions de nous accueillir à la « Galerie Ephémère ».

À partir de clichés radiographiques, matériau raide révélateur des maux du corps, associé le plus souvent à l’osier, végétal flexible d’apparence délicate, nous avons créé des formes sculpturales objets, éléments, des paysages où l’homme n ‘est jamais loin. Les « architectures mouvantes présentées » dégagent une fragilité qui nous ramène au corps et à l’éphémère humain. Ici, le corps s’efface et d’autres dimensions apparaissent.

Le lieu – la galerie éphémère

La galerie éphémère de Montreuil, située à la sortie du métro Croix de Chavaux (ligne 9) nous accueille dans son écrin vitré d’environ 50 m2 ( ancien syndicat d’initiative) situé à la sortie du Métro Croix de Chavaux (ligne 9). Nous vous présenterons des œuvres en volumes, tripodes, mobiles, objets réalisées ensemble tout en intégrant des travaux personnels en lien avec la radio, l »osier.

Chrismali vous présentera également des gravures, des monotypes gravés réalisés à partir de radiographies gravées et autres techniques ainsi que des mini livres faits de gravure issues de radio, ou utilisant de la radio dans la réalisation.

« L’art est champ de tous les possibles . A 4 mains, les univers se mélangent, s’enrichissent « 

Venez échanger avec nous et découvrir de nouveaux possibles!

GALERIE  EPHEMERE, 1 rue Kléber, 93100  MONTREUIL

Métro : Croix de Chavaux ( ligne 9 )

du 30 Mai au 9 Juin 2024  de 15 h à 19 h – du jeudi au dimanche

Vernissage le Vendredi 31 Mai à partir de 18 h.

Pour information, je serai présente tous les jours ouverts ( jeudi à dimanche)  de 15h à 19h à l’exception du samedi 1er et dimanche 2 juin où  Annie Luton vous accueillera.

J’espère vous voir et revoir nombreux.

Un printemps chrismalien artistique

L’année continue sur un rythme soutenu, les expositions se suivent.Elles me permettent de vous dévoiler les différentes facettes de mes créations. Voilà le programme de ce beau printemps artistique, 3 expositions qui s’enchainent.

J’aimerai beaucoup votre soutien sur un travail collaboratif et novateur – l’exposition duo à la Galerie Ephémère de Montreuil  » Radiographie paysagée » .Si vous le pouvez , venez! MERCI…

1. Variations autour du noir et jeu de ticket

« Variations autour du noir et jeu de tickets » avec le Cercle des Artistes de Paris. Du 25 avril au 26 mai, au Parc Floral de Paris, lieu magique! C’est un lieu que j’aime , j’y expose depuis plus de 10 ans maintenant et toujours avec grand plaisir. J’y rencontre de nombreux visiteurs détendus et ravis d’être là. J’y retrouve plein d’amis artistes dans un cadre propre à la découverte et à l’échange. Je serais heureuse de vous accompagner dans une visite des nombreuses œuvres exposées – environ 120 artistes et plus de 600 oeuvres, un champ artistique contemporain éclectique pour le bonheur des petits et des grands. Chrismali présente 7 tableaux dans lesquels les tickets s’effacent et jouent en touche de signes et couleurs. A découvrir!

Prévoyez de vous promener dans le parc, en cette saison, il est parfumé de mille senteurs, riche en couleurs et en fleurs. Si la pluie n’agit pas trop vite, vous déambuleriez parmi les massifs fleuris de rhododendrons, magnolias, irez voir les pivoines et un peu plus tard les iris. Un vrai bonheur!

Parc Floral de Paris – Cercle des Artistes de Paris – Entrée Nymphéas – Pavillon 18 – Du 25 avril au 26 mai – Tous les jours de 14h à 19 h – Week-end et jours fériés 10h30-19h

Le métro inspire, architecture, moments de vie, refuge, croisements de vie et de chemins. Le métro, symbole de la vie urbaine actuelle

Quelques artistes parmi les 120 artistes présentés à l’exposition du Cercle des Artistes de Paris

2 Rêveries colorées

« Rêveries colorées », ce sont des travaux , gravures récentes et plus particulièrement des monotypes gravés colorés que Chrismali présente avec l’association Aliz’ Art, du 26 avril au 4 mai , à l’Espace 148 à Alfortville (94). Pour les 20 ans d’Aliz’Art une fresque murale collective composée d’une multitude de carrés 20*20 cm a été réalisée à partir des 3 mêmes couleurs, elle présente la diversité des mondes artistiques, de ses possibles ainsi que l’enrichissement par la cohabitation des différences.

Vernissage le samedi 27 avril

Participation Chrismali – Monotypes gravés

3 Radiographie paysagée 

« Radiographie Paysagée » à la Galerie Ephémère de Montreuil, du 30 mai au 9 juin, du jeudi au dimanche, 15h-19h, entrée libre.

C’est un duo d’artistes qui est cette fois présenté. Il est le fruit de 2 ans de travail collaboratif entre Annie Luton et Chrismali .

À partir de clichés radiographiques, matériau raide révélateur des maux du corps, associé le plus souvent au bambou, élément naturel flexible d’apparence délicate, le collectif a créé des formes, des paysages où l’homme n ‘est jamais loin. Leurs « architectures mouvantes » dégagent une fragilité qui nous ramène au corps et à l’éphémère humain. Ici, le corps s’éfface, d’autres dimensions apparaissent.

Pour cette exposition Annie Luton et Chrismali ont choisi de travailler en commun, un travail à 2 têtes et 4 mains, sur la plupart des oeuvres et installations présentées.

Dans cet écrin vitré d’environ 50 m2 ( ancien syndicat d’initiative) situé à la sortie du Métro Croix de Chavaux (ligne 9), elles présenteront également des pièces personnelles en lien avec le matériau radio. Chrismali présentera des gravures et livres.

Venez découvrir de nouveaux possibles.

Vernissage le vendredi 31 mai à partir de 18h !

A bientôt, si le coeur vous en dit.

N’hésitez pas à me prévenir de votre visite sur un site ou un autre.

Je regretterai de vous manquer!

Bibliothèque Vagabonde et expositions

Dans cet article, je vous présente en vedette la Bibliothèque Vagabonde et son exposition du moment

Egalement les belles belles expositions auxquelles je me suis rendue dont certaines sont encore en cours – Clarisse Vincent à la galerie Variation, Jacques Jubert à la Société des Poètes Français, Découverte du pôle artistique de Romainville (93) avec la fondation Fiminco et les galeries qui gravitent autour

La Bibliothèque Vagabonde

La Bibliothèque Vagabonde « BV » est un collectif d’artistes œuvrant depuis 2007 qui expose principalement ses livres d’artistes dans une structure légère et modulable adaptée  pour l’occasion à chaque lieu.

Elle présente des livres ou carnets créés et fabriqués par l’artiste à partir de ses œuvres,des livres objets, des éditions de livres d’artistes numérotées, des dessins et gravures de petits formats.

La particularité de la Bibliothèque Vagabonde réside dans son installation adaptable à toutes sortes de lieux et d’espaces et de sa volonté d’aller de place en place au gré des rencontres. Elle est composée d’une structure légère en carton, facilement transportable et totalement modulable.

Pour cette édtion 2024, Chrismali est l’invitée de la BV qui s’est posée du mardi 12 au dimanche 17 mars 2024 à la Galerie Couleur du Jour, 2 rue Bouvier 75011 Paris – ouverture de 14h-19h Sur la période; 2 événement- un vernissage le 12 mars 2024 à partir de 18h et une lecture de textes le jeudi 14 mars à partir de 18h.

Voici une présentation de l’exposition.

visite d’exposition

Les artistes du collectif sont ;

Claire Archenault, Nathalie D’Alessandro, Isabelle Aubry, Brigitte Bricout, Aline Maigne, Odile Molas-Servant, MWLC, Passante Pensante, Rosemary Piolais, Mathilde Roux, Traute Schmaljohann, Mieke Vasse, Chantal Viaud et Invitée : Chrismali

Chrismali travaille sur le livre depuis 2014. Ses premiers livres d’artistes ont suivi.Ils sont à l’origine des transformations de magazines publicitaires obsolètes -lookbook, programmes muséaux qui deviennent livre d’artistes par déchirage, découpage, collage de papiers dessinés, peints, de tickets de métro, bout de magazine , fils, plastique, textiles, végétaux, Récemment sous l’impulsion d’un travail sur les tickets de métro, des mini livres « les tous petits » sont nés et ont été suivis de livres bijoux , sautoirs ou colliers.

Exposition Clarisse Vincent

Clarisse Vincent est une jeune artiste peintre, elle présente ses travaux récents peinture et gravures . Un très bel univers tout en subtilités colorés.

Galerie Variation, 26 rue Dupérré 75009, jusqu’au 18/3

Exposition Jacques Jubert

A l’Espace culturel Mompezat, du 2 au 15 mars, 16, rue Monsieur-le-Prince, Paris 6e, présente peintures et sculptures,

Jacques Jubet est peintre, sculpteur, graveur, artiste du timbre, toute une carrière au service de l’Art. Ces récentes sculptures en bois de chêne sont empreintes de force et de sérénité.

Le pôle culturel de Romainville autour de la Fondation Fiminco

Romainville est devenu un pôle culturel attractif, en un même lieu , nouvel espace ouvert en 2019, à Romainville, il regroupe le FRAC Île-de-France , la Fondation Fiminco.groupe et les galeries In- Situ , Air de Paris, Jocelyn Wolff, Vincent Sator.

J’ai découvert ce lieu à l’occasion de l’opération  » Openstudio » de la fondation Fiminco. Celle-ci est installée dans l’ancienne chaufferie de Roussel- Uclaf, elle intégre un vaste espace d’exposition avec la présentation de l’exposition « la logique des lieux » et des ateliers d’artistes, résidence de recherche, ( 12 artistes pour 11 mois). Une exposition de présentation des travaux aura lieu du 25 avril au 23 juin 2024.

Le ticket poète par Chrismali

Le ticket , c’est le medium qui donne a Chrismali sa grande liberté et lui permet de laisser libre cours à l’imagination, aux envies et expérimentations.

le ticket poète

Le ticket raconte

Un ticket
Deux tickets, trois tickets,
une histoire de tickets.

Un ticket,
deux tickets, trois tickets,
c’est un jeu, un puzzle de vie

Un ticket,
deux tickets trois tickets,
avec des signes inventer l’écriture universelle,
conter le  bonheur.

Un ticket,
deux tickets, trois tickets
pour s’égarer, se fondre dans la foule
jusqu’à disparaître.

Un ticket,
deux tickets, trois tickets
pour voyager sans bouger,
par les yeux, par le cœur, plonger dans mille contrées.
 
Un ticket,
deux tickets, trois tickets
c’est la liberté que donne la grande mixité .
                              

Chrismali

Dans ce texte, Chrismali annonce ses grandes thématiques – jeu, puzzle de vie, écritures, amour, folie, pertes de repères, mondes multiples. nature.

Pêle-mêle de quelques oeuvres sur tickets depuis 9 ans

En 2018, la 1ere grande exposition avec des tickets de métro sur le thème de l’enchevêtrement a valu à Chrismali le « prix special du Jury » –

Exposition avec le Cercle des Atistes de Paris au Parc Floral; Sculpture en ticket, tableaux et textes poétiques – le ticket joue le thème de l’enchevêtrement entre l’ homme et la nature

Chrismali–Hommes-,-nature-enchevêtrés- Expo du Cercle des Artistes de Paris 2018

Quelques textes accompagnaient les oeuvres dont celui-ci sur le ticket de métro

Le ticket – version 2018

Mais où est il?
Je l’ai vu, l’ai perdu.
Il a disparu
dans la machine,
dans ma poche,
dans le tableau là devant vous.
Avec un ticket, je pars,
je compose des histoires
qui parlent d’hommes et de nature

Chrismali

En 6 ans , que de changements voici la version « Le ticket – 2024 »

Ou est-il?
Il a disparu.
Trop papier, il s’est transformé
Ticket poète,
il est devenu ticket pucé.
Plus de mots doux transportés, liste de couses insatiables,
plus de marque page, ni de souvenir parisien.
Le ticket devient rare.
L’ artiste s’en empare, il devient art.
En miniature ou en multiple, sans limite de temps,
pour le plaisir uniquement,
le grand dépaysement,
le voyage continue.

Chrismali
Ticket poète, le ticket raconte ar le ticket, Chrismali aborde nombreux champs de création dessins , sculptures, gravures, mini livres,poésie et thématiques au fil du temps

Et bientôt, dans le cadre du Printemps des Poètes, Chrismali exposera ses mini- livres avec et sans tickets de métro, à la galerie « Couleur du jour » avec la « Bibliothèque Vagabonde »

Le ticket s’efface, reste sa trace

Une exposition présentée par Chrismali et Sigrine Genest à la Mairie du 20 ièm du 24/1/24 au 10/2/24

L’exposition

Le ticket de métro disparaît. Pour autant, il reste un objet de mémoire et un symbole de la vie de Paris . Sigrine Genest et Chrismali, deux artistes dont la collaboration s’est développée au sein des Artistes de Ménilmontant travaillent sur le ticket de métro et vous proposent l’ exposition  » le ticket s’éfface, reste sa trace ».

Quatre volets sont abordés; Rébus de vie, usure, perte de repères, effacement.

Rébus de vie

Le ticket conte la vie sous forme de rébus ; amalgames de personnages, végétations, paysages, écritures. Les dessins et peintures sont traités de manière graphique, figurative, stylisée, abstraite. Ils abordent les sujets de l’accumulation de l’écriture, du rythme, des foules. (Chrismali)

Usure

L’histoire du ticket est évoquée à partir des couleurs adoptées au fil du temps. Le croisement de ces couleurs produit par superposition, un nuancier. Vient ensuite la notion d’appropriation du ticket. Un même ticket est plié, trituré et imprimé jusqu’à disparition. (Sigrine Genest)

Perte de repères

Face à la disparition prochaine du ticket, les repères se perdent. Où est il ? Sur une carte, un téléphone, ou petit carton de 3×7 cm dans une poche. Le ticket présenté devient carré, plus grand, plus petit, il s’obscurcit. Reste son rythme qui persiste en traces d’écritures, de couleurs plus ou moins visibles. (Chrismali)

Effacement

Le dernier volet traite de la disparition du ticket et de la trace qu’il laisse, tant il aura marqué plus d’un siècle de vie parisienne. Le ticket, déchiqueté ou jeté au sol, laisse son empreinte. Il ne disparait jamais complètement des mémoires. (Sigrine Genest)

Le travail des 2 artistes

Les deux artistes travaillent sur des principes graphiques d’accumulation, d’effacement, de transformation.

Chrismali – le ticket s’efface, reste sa trace
Sigrine Genest -le ticket s’efface, reste sa trace

Elles manipulent les tickets de métro, les recouvrent,  graffitent, impriment…

Chrismali et Sigrine Genest ont 2 approches opposées et complémentaires.

L’une travaille directement sur le ticket, le « graffitie », le colorise (Chrismali), l’autre utilise des empreintes de ticket et des formes créées représentant le ticket (Sigrine Genest).

Chrismali emplit le ticket de signes et couleurs jusqu’à le faire disparaitre tandis que Sigrine Genest élimine progressivement toute couleur.

Chrismali  transforme le ticket carton en œuvre d’art miniature, en le multipliant, il devient  tableaux, volumes, installations, livres. le ticket de métro est l’un de ses medias depuis 9 ans. Pour en savoir plus .

Le travail de Sigrine Genest sur l’éffacement du ticket s’inscrit dans une démarche initiée par l’atelier Vicky Fischer au Ateliers Beaux-Arts de la Villede Paris (ABA). Elle présente ici les séries développées.

Chrismali, plasticienne, prélève dans la nature et le quotidien des petits bouts avec lesquels elle compose pour conter des histoires. Elle aborde de nombreux champs plastiques sans limites (sculptures techniques mixtes, taille directe, dessins, peintures, gravure). Elle mélange tout: «La mixité, c’est la vie».Le ticket de métro compose, se mêle à nombreuses de ses créations.

Pour voir plus de création tickets -voir la page Chrismali dédiée

Pour la poésie libre – le ticket poète- de Chrismali sur le ticket c’est ici

Sigrine Genest, diplomée ENSAD spécialité gravure et dessinatrice, utilise le dessin et la grande diversité des techniques de l’estampe pour construire des séries d’images puisant dans le répertoire des lieux communs contemporains. Son intervention sur le ticket de métro n’est qu’un volet de son travail. Pour en savoir plus .

MAIRIE DU 20 – Horaires et accès à l’exposition

Mairie du 20 , 6 Place Gambetta 75020

Du mercredi 24 janvier au samedi 10 février
📍 Salon d’honneur, mairie du 20e, 6 place Gambetta
🕒 Du lundi au vendredi : 8h30 à 17h, le jeudi de 12h à 19h30 et le samedi de 9h à 12h30

Chrismali sera présente les après-midi de 15h30 à 17h et le jeudi 1er février jusqu’à 19h30.

Site de la Mairie de Paris avec présentation de l’exposition

Une petite visite! Venez, je vous emmène

Un grand merci à la Mairie du 20èm de nous accueillir au sein de son très beau salon d’honneur.

Merci également au journal « l’Officiel des Spectacles » pour la diffusion de notre exposition

Bonjour 2024

L’année 2024 démarre et je souhaite à toutes et tous le meilleur des possibles —sans gros tracas!

Pour Chrismali, l’année commence de facon dynamique

Mairie du 20èm. » Le ticket s’éfface, reste sa trace »- Exposition en duo

Une vingtaine de dessins de Chrismali sont présentés – sur les thèmes

  • Des rébus de vie. Des tickets qui content la vie et présentent des personnages, paysages, signes et symboles traités de manière graphique , stylisée, figurative, abstraite. Les sujets de l’accumulation, des foules, des écritures et des rythmes sont abordés.
  • Perte de repères. Face à la disparition prochaine du ticket, les repères se perdent. Sa forme, son format change, Chrismali l’obscursit. Il subsiste rythme et signes colorés.

Au coté de Chrismali, Sigrine Genest propose une toute autre interprétation en partant de tickets créés par la technique de l’estampe.

Elle aborde les thèmes de l’usure du ticket avec les marques du temps sur celui-ci et de son effacement avec la disparition progressive du ticket selon un process d’impressions itératives .

Le vernissage a lieu le mercredi 24/1/2024 entre 17h30 et 19h30.Nous serons ravis de vous accueillir .


L’exposition se tient dans le salon d’honneur de la Mairie du 20 ièm, place Gambetta, 75020 Paris.

Expo Ticket

Salon Art et Liberté de Charenton (94).

Ce très beau salon présente dans la coupole de l’espace Art et Liberté, un beau pannel de l’art contemporain actuel. Chrismali y particpe de puis quelques années toujours avec grand plaisir.

Cette année, 3 sculptures en pierre en  » opale du Zimbabwe », jamais encore exposées seront exposées. Un famille de 3  » pas finis ‘, la mère et ses enfants.

Sculptures « Les Pas Finis – Mère, fille et fils – Taille directe – opale du Zimbabwé – 32*16*10//18*18*10//20*18*12

Au plaisir de vous retrouver à la Mairie du 20ièm le mercredi 24 janvier 2024.

¨Pour d’autre dates, merci de me contacter mcl@chrismali.com

Rothko, fondation Louis Vuitton

La fondation Louis Vuitton présente une grande rétrospective du  peintre Mark Rothko  qui réunit 115 œuvres provenant des plus grandes collections institutionnelles, notamment de la National Gallery of Art de Washington, de la Tate de Londres et de la Phillips Collection de Washington, et de collections privées internationales dont celle de la famille de l’artiste.

Elle retrace l’ensemble de la carrière de l’artiste depuis ses premières peintures figuratives jusqu’à l’abstraction qui définit aujourd’hui son œuvre. 

L’homme, l’artiste Mark Rothko

Mark Rothko , peintre américain (1903-1970), un homme taiseux qui ne souriait pas (disait Louis Bourgeois), un intellectuel, passionné par la peinture et voulant se hisser au niveau des grands peintres classiques.  Il refusait la mention  » décorative  » que certains prêtait à sa peinture. Il est allé jusqu’à ne pas honorer une grande commande pour le Building  Seagram refusant le cadre « commercial  » dans lesquels ses peintures déjà réalisées allaient être exposées au public.

Grand esthète de la peinture, il a laissé des consignes pour l’appréciation optimale de ses toiles – accrochées pas trop hautes et devant être regardées de prés afin que le regardeur puisse y pénétrer .

« Je suis devenu peintre car je voulais élever la peinture au même degré d’intensité que la musique et la poésie. »

Christopher Rothko, son fils dit de lui  que son ambition première était de transmettre son expérience intime de la condition humaine.

L’exposition

Elle commence par des scènes intimistes et des paysages urbains – telles les scènes du métro new-yorkais, évolue  vers un répertoire inspiré des mythes antiques et du surréalisme.

Au début des années 40, Rothko, jeune artiste de trente-sept ans qui peine à vivre de sa peinture,  confronté aux limites de la figuration, éprouvé par le silence, voire l’hostilité, que rencontre son travail, décide d’arrêter de peindre et se met à écrire. « La Réalité de l’artiste », un manuscrit retrouvé en 1988 et édité en 2004 par son fils; réflexion sur les principaux courants artistiques de la Renaissance au surréalisme, ce livre parle également de la condition de l’artiste et de ses rapports difficiles avec le marché de l’art.

À partir de 1946, après la guerre, Rothko opère un tournant décisif vers l’abstraction dont la première phase est celle des Multiformes, où des masses chromatiques en suspension tendent à s’équilibrer. Progressivement, leur nombre diminue et l’organisation spatiale de sa peinture évolue rapidement vers ses œuvres dites « classiques » ,  superposition de formes rectangulaires suivant un rythme binaire ou ternaire, caractérisées par des tons jaunes, rouges, ocre, orange, mais aussi bleus, blancs… 

Rothko cherche à donner au regardeur dans ses peintures un espace  de méditation. Sa technique picturale propre donne des transparences, des couleurs variant avec la lumière propices à la contemplation de l’œuvre et sa pénétration. Des études récentes de ses toiles on montré que certaines étaient composées d’une trentaine de couches de lavis et qu’il avait développé une technique fondée sur la combinaison de la peinture à tempéra et de l’acrylique, il utilisait également l’huile et l’acrylique

L’exposition se termine avec la présentation de la série des Black and Grey de 1969-1970 aux côtés des grandes figures d’Alberto Giacometti, créant un environnement proche de ce que Rothko avait imaginé pour répondre à une commande de l’UNESCO restée sans lendemain.

Article éclairant sur Rothko et l’exposition https://thegazeofaparisienne.com/2023/11/15/mark-rothko1903-1970/

Site de la fondation https://www.fondationlouisvuitton.fr/fr/evenements/mark-rothko

Rothko

Message Chrismali

La fin d’année approchant , je souhaite à toutes et tous de bonnes fêtes de fin d’années.

J’ai également la joie de vous annoncer que des oeuvres de Chrismali réalisées à partir de tickets de métro seront exposées au salon d’Honneur de la Marie du 20èm arrondissement, du 24 janvier au 10 février en duo avec l’artiste Sigrine Genest.

«  Le ticket s’éfface , reste sa trace. » Au plaisir de vous retrouver en 2024

Vernissage – un mois après Noel, le 25 janvier!

Rétrospective Mark Rothko à la Fondation Louis Vuitton.L'homme, l'artiste et l'exposition.
Chrismali – Mairie du 20 em Paris

Pierres , taille directe, expo Chrismali

Tout d’abord , merci.

Merci pour votre enthousiasthme votre soutien. Lorsque l’on présente un tout nouveau travail, le regard et l’échange avec les autres sont importants et j’apprécie nos rencontres.

Cela fait maintenant 4 ans que je me suis lancée dans la pratique de la taille directe, la sculpture sur pierre.

Taille directe

C’est un peu par hasard que j’y suis arrivée, je souhaitais travailler avec le bois flotté, un matériau que l’on rencontre souvent abandonné sur les plages et je suis allée dans un atelier de taille directe dont les membres faisaient de la pierre. Sans trouver cela facile, cela demande temps, techniques et efforts, je me suis surprise à suivre des courbes, trouver le mouvement. La thématique des « Pas finis » – mes êtres en évolution, ces « éphémères » par rapport à l’échelle du temps et à la certitude de la finitude humaine se sont vite imposés et une petite série est née, jamais encore exposée,

Mon besoin d’exploration et de mélange m’a conduit vers d’autres champs d’application; mélange de pierre, puis mélange de fer et et de pierre puis bois, pierre, bronze et sur des pièces plus petites céramiques, bois, métal, bijoux… mix media..

Les pierres travaillées manuellement sont des serpentines, albâtres, tuff, calcaires et opales (pierres métamorphiques du Zimbabwé).

Exposition Liens avec les AAB- Espace Commines – Marais -Paris

Prochainement, avec les Artistes à la Bastille, j’exposerai mes 2 dernères réalisations « pierre sur le thème » « Liens »*

* thème qui est le mien depuis 15 ans – j’ai démarré ma seconde vie « professionnelle » avec les chrismaliens- des bijoux de fils et d’argent, des liens fragiles et éphémères qu’il nous faut entretenir…). Aujourd’hui les bijoux sont accessoires et services.

Je présente 2 sculptures  » scénettes » en rapport avec les liens qui unissent tout le vivant – la terre, l’air et l’eau.

La 1ère petite installation est un arbre ( bois, fer et albâtre) accompagné de tous petits personnages  » les pas finis » et d’un grand personnage – relié, connecté, soutenu, dépendant de la terre, l’air et l’eau.

La seconde installation représente « mère nature » à la fois grotte où l’on se réfugie et où l’on puise ses resources et corps que l’on tente de dominer et d’exploiter, Mère nature est accompagnée de ses petits êtres pas finis dépendants qui ‘sy abrite et la dévore.

Espace Commines du 30/11 au 3/12 , 17 rue Commines 75003 Paris

Vernissage le jeudi 30 à partir de 18h30, ouverture jeudi, vendredi, samedi et dimanche de 14hà 20h.

Je serais présente tous les jours et serais tavie de vous accueilir. Si vous le pouvez, prévenezmoi de votre visite. mcl@chrismali.com – sms 06 23 58 01 26