Actualités Chrismali – créations expositions

1 Exposition Art et Liberté du 26 janvier au 18 février

Du 26 Janvier au 18 Février 2023, Chrismali participe au 69ème Salon de Charenton à l’Espace Art et Liberté – La Coupole, 3 Place des Marseillais 94220 Charenton-Le-Pont

VERNISSAGE Jeudi 26 janvier à 19h en présence des artistes.

Ce salon est l’occasion de faire un tour d’horizon de la création locale et régionale; peintures, sculptures, photographies, techniques mixtes, gravures, dessins sont au programme.

L’invité d’honneur est Laurent Dauptain, peintre qui excelle dans l’art du portrait et qui nous emportera ici dans son monde enchanteur des fleurs.

Une visite commentée de l’exposition par Frédéric METTE, Directeur de l’Espace Art et Liberté aura lieu le Jeudi 2 février à 13h

Chrismali exposera 3 nouvelles sculptures de sa série en cours « Les recollés » – photos ci-après dans la partie 3 Créations Chrismaliennes

Au plaisir de vous y retrouver.

2 Souvenirs de l’exposition à la Société des Poètes Français

Je salue tous ceux qui sont venus partager ces moments sympathiques, artistiques et poétiques à l’occasion du vernissage et des permanences. Je remercie La Société des Poètes Français qui tout en m’accueillant me nourrit de poésie, de tant de mots dits et présents, et j’adresse un grand merci à Michel Benard pour son texte de présentation.

Aujourd’hui nous accueillons … Chrismali, sculpteure singulière et intuitiste…

En premier lieu je me tourne vers Chrismali qui nous étonne et nous ravit toujours par la singularité de son art, son imagination renouvelée et sa modernité, car en fait même si ce n’est pas flagrant, donnant de la préciosité à ses œuvres, elle se situe dans la mouvance très actuelle de l’art dit « Art ’Récup. » Avec des objets de récupération communs, CHRISMALI nous réinvente des objets et sculptures qui deviennent à nos yeux riches et précieux. En découvrant les œuvres de CHRISMALI nous avons un peu l’impression de nous sentir dans un cabinet de curiosités.

Elle ose tout, elle invente et innove, assemble, réunit et marie les éléments les plus hétéroclites, comme par exemple, des tickets de métro, des capsules de champagne, des muselets, des bois flottés, des bijoux de fantaisie, des étoffes et minéraux, etc.

Avec CHRISMALI nous sommes confrontés à la liberté, avec elle tous les champs insolites des possibles s’ouvrent à nous. Cette artiste nous transporte au travers de l’imaginaire de son rêve, son rêve se compose de pierre et de bois, de métal et de monnaie, d’argent ou de bijoux de pacotille. Au cœur de ses créations, elle veut donner une image du vivant, de l’existence, de l’éphémère, vu par les chemins de l’imaginaire, par les voies traversières.  

Pour CHRISMALI l’art est témoin de son temps, il sert à lire et à voir sous une perspective tout à fait différente le monde qui nous entoure, en nous rappelant sans cesse la fragilité des choses. Parfois par rapport à son message créatif nous nous sentons désaxés et décentrés, mais  pourtant dans le vrai, le réel, dans une sorte d’harmonie insolite, chargée de poésie. CHRISMALI se fait un point d’honneur à restituer une image du vivant au travers d’une réalité, mais aussi d’un souffle imaginaire. Cependant la création est un combat, c’est pourquoi CHRISMALI nous dit « lorsque je compose, j’oppose. » Son souffle créateur est léger, elle nous transporte au-delà du rêve, à sa manière elle insuffle une deuxième vie à la matière, elle transforme l’objet, le commun devient merveilleux. A l’obsolescence elle donne la transcendance. C’est le miracle de la main qui insuffle la force de la résurrection.

Le temps ici est en suspension, la poésie s’impose, d’ailleurs notre amie est également poète. Ces sujets nous entrainent dans une folle ronde, une sorte de tourbillon où la femme se fait plurielle, dispense sa tendresse, ses émotions, ses interrogations. CHRISMALI salue l’inconnu, pour demain son inconnu sera la sculpture sur bois flotté en y mêlant le minéral et le végétal. Notre artiste recherche à révéler l’invisible, l’éphémère, principe même de la vie où tout est appelé à se sublimer.

Michel Benard – galeriste de l’espace culturel de l’association des Poètes Français, Lauréat de l’Académie française, chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres

Rejets des villes et des mers

Trésors de nos grands mères

Du tout et du rien

Voilà qui peuplent mes desseins

Mélanger sans penser                  

Assembler    

Faire défaire

Jusqu’à ce que surgissent

De ces bouts, ces petits riens

Une image du vivant

Je compose, j’oppose

Sans souci du parfait

            Durable et éphémère

            Beau et laid

            Luxe et ordinaire

Je trace la vie, l’instant

Chrismali

3 Créations Chrismaliennes

2022 a été pour Chrismali une année très riche en expérimentations, créations ouvrant sur de nouveaux champs.

Aujourd’hui de nouvelles directions sont en cours dans des domaines variés et qui interagissent ensemble. Je peux citer la taille directe pierre et bois, la céramique, la gravure, un nouveau travail avec les tickets de métro.

Parmi ce vent de nouvelles créations, j’expose au Salon Art Et Liberté, une récente série de sculptures- « les Recollés »- voir ci dessous Titre 3 Créations Chrismaliennes

Ces sculptures aux allures « rapiécées , je les appelle aussi les  » destroyed », elles participent toujours du thème du vivant, du vivre ensemble

et de la mixité – fondement de mon travail.

Ce sont des constructions avec des bouts choisis faits (bois sculptés, pierres taille directe , céramiques ) ou adaptés ( végétation, bijoux, éléments du quotidien) dans une volonté de présenter des vivants « compliqués, incomplets  » qui interrogent  » sur les cassures de la vie, la résilience.

Les 3 premières seront présentes au salon de Charenton .

Salon Art et Liberté de Charenton et nouvelles pistes créatives Chrismali
Les recollés -Le sceptique 25*8*8
Les recollés – Le guide37*22*15
Gris
Les Recollés – Gris 68*11*12

Au plaisir de vous lire, vous retrouver, vous rencontrer…

Merci pour vos commentaires!

2023 Vive le bon sens!

2023 QUE VIVE LE BON SENS ET LE MEILLEUR POUR VOUS TOUS

S’émerveiller d’un rien

Ressentir le bonheur

Là où la tendresse, la spontanéité sont

Prendre soin de soi et de ses proches

Faire sa part pour demain

Tel est le chemin

que le bon sens inonde le monde

Et gare au grand méchant loup

Faiseur de rêves imposés

Chantre de l’hyper consommation

Il est partout

2023 Gare au grand méchant loup!

Si le cœur vous en dit vous pourrez retrouver Chrismali tout prochainement à la

Société des Poètes Français – du 7 au 20 janvier, 16 rue Monsieur Le Prince – Paris 6 – Métro Odéon.

J’exposerai une quinzaine de sculptures au côté du peintre Jean-François Motte.

2023 Chrismali Société des Poètes Français

2018 fut ma 1ère exposition à la Société des Poètes Français, la plus ancienne association loi de 1901, lieu illustre dans le domaine de la poésie. Celle-ci m’a ouvert le chemin de l’écriture, de la poésie libre, et je l’en remercie infiniment.

Un vernissage aura lieu le samedi 7 janvier à partir de 17h30, vous êtes les bienvenus.

Je vous délivre les mots de Michel Bénard annonçant l’exposition.

CHRISMALI : – sculpteure mixte : – Difficile de classer cette artiste au seuil de l’art singulier, sculpteure d’utopie, brodeuse de rêves, créatrice en marge, mais qui saura vous étonner.

Jean-François MOTTE : – peintre et photographe: – Voici un artiste qui va à l’essentiel, il souhaite épurer, élaguer afin de ne préserver que l’essentiel, le substantiel, modifier le regard sur le thème de la liberté. Aujourd’hui il fait jouer les couleurs.

J’y serai les samedi 7 et 14 janvier ainsi que les mercredi 11 et 18 janvier et le vendredi 20 janvier, je serai ravie de vous y retrouver.

Si vous le souhaitez, prévenez moi de votre visite, présence et horaire peuvent être aménagés mcl@chrismali.com ou au 06 23 58 01 26 .

Voici un lien pour la visite de l’exposition

A très vite,

Chrismali

Quelques information sur le dessin accompagnant les vœux

Loup y es tu?

Au départ, il y a eu une gravure puis des variations en retouches et impressions.

Ces petits dessins m’ont inspiré le texte des vœux – Gare au grand méchant loup!

Expositions, j’ai vu, j’ai aimé

Paris fourmille de tout. Ville de cultures, l’art y est présent sous toutes ses formes.
Parisienne, je suis souvent moins informée que d’autres sur les expo, spectacles, concerts tant il y en a.

Difficile de savoir, de faire un choix , alors je privilégie certains thèmes -ceux que je suis – ceux que j’aime.
Mes axes sont les arts qui vous ouvrent de nouveaux horizons par leurs messages ou l’exploitation de nouveaux matériaux,; art de la transformation, art singulier , art textile.

Pendant ce dernier semestre, voici les quelques expositions que j’ai vues, aimées et dont je ne vous ai pas parlé.

Baya – Institut du Monde Arabe

Baya – Institut du Monde Arabe – Une fille, jeune fille, femme qui a côtoyé de grands artistes (Braque, André Breton, Picasso, Matisse..) et peut être les a inspiré – un parcours hors du commun , un art libre. Jusqu’au 26/03/23


Exposition Trop – les artistes à la Bastille

Une soixantaine d’artistes peignent , sculptent, installent leur vision du  » Trop »

Chrismali y participait – Espace Commines – 75003

Mathieu Bonardet

Mathieu Bonardet, un artiste discret qui s’exprime avec sont corps, ses crayons graphite. Un artiste qui tout en courbes, en noir et blanc nous emporte au delà des lignes et crée un univers fort et calme à la fois. – Galerie ETC 75003

Exposition Chaos – Espace Chailloux 94

Exposition collective ou j’ai pu apprécié tout particulièrement le travail de 2 artistes

Claire Brusadelli peintre qui travaille sur les thèmes de l’accident , de l’inexorable et du chaos avec une palette harmonieuse et lumineuse.

Josselin Metivier peintre et céramiste , dans ses œuvres transparaissent une spontanéité débridée, une profusion mélangée.

Asia Now

8 éme édition de cette manifestation , cette année installée dans les nombreux sites de la Monnaie de Paris! Environ 80 galeries internationales de tout horizon, principalement Asie mais également Auberverviliers, Paris…

Une palette d’arts et d’artistes foisonnant, un parcours aux espaces multiples propices aux découvertes . Plein de noms d’artistes que je n’ai pas retenus – un vent de nouveauté, un mélange d’Asie et d’art contemporain innovant – une grande réussite – un plaisir.

J’espère que vous apprécierez cette courte galerie de photos!

AKAA – Carreaux du Temple

L’art africain a le vent an poupe!

Son esthétisme coloré séduit et les galeristes l’ont compris – couleurs, textiles africain, photos. Tout est attractif .

Découvrez

Voici la session précédente

Bernard Briantais

Bernard Briantais – Exposition Bijouterie-Charcuterie

Exposition des œuvres de Bernard Briantais à l’occasion de la sortie du livre – du 3 au 26 novembre 2022 –à La Fabuloserie Paris – 52 rue Jacob, 75006

EXpositions Chrismali décembre

Du 1er au 4 décembre – Exposition TROP – Espaces Commine 75003

Je me réjouis de cette première participation avec les « Artistes à la Bastille » et à l’Espace Commines

L’exposition a pour thématique « TROP » , elle présentera la vision d’une soixantaine d’ artistes dont un groupe d’amis artistes, l’association Artistas Plasticos Goya Aragon de Saragosse.

Le « Trop » va envahir le vaste espace Commines, du 17 rue des Commines.

Chrismali y présentera 3 tableaux et 5 sculptures.

Les tableaux, sont volontairement très plein, constitués de multiples symboles, traces diverses de notre époque, le tout mélangé sans trop de logique dans une quête de remplissage de l’espace. Les sculptures , plus sobres confrontent l’utilisation de matériaux de toutes sortes où le précieux et le débris, le durable et l’éphémère cohabitent ensemble et créent une certaine harmonie.

TROP
 
Trop, ce mot m’obsède
J’enlève le R
J’apporte le S
J’é-crie Stop
 
Stop au trop
Au poids des maux
Au trop qui détruit tout
 
Ce trop  je le peins
Le sculpte
Le rend confus et pas beau
Pour vous, pour moi
Je l’exagère -pas tant que ça
Omni présent , il est partout.
 
Alors
Que la chasse au « trop » galope
Qu’il se fasse prendre et réduire 
Pour l’équilibre du grand TOUT

Chrismali

Exposition Petits Formats à la Compagnie des Oeillets – Ivry sur Seine 94

Chrismali présentera des œuvres papier , gravure et dessins avec ticket de métro, ainsi que des sculptures. La nouvelle série Envol musical – encre de chine et collage sut tickets de métro sera présentée .

Vernissage le vendredi 9 décembre à partir de 18h30 au C33- 33 rue Raspail 94200 Ivry Sur Seine – Renseignements – Compagnie des Œillets – Gilles Hirzel 06 80 75 45 43

Exposition le samedi 10 et dimanche 11 décembre de 14h à 20h.

Ce sera pour vous l’occasion de visiter ce très beau lieu – havre de paix ou nature et nature et d’ateliers d’artistes vous accueillent. Ce sera également l’opportunité de découvrir les activités artistiques et culturelles de la Compagnie des Oeillets qui crée des ponts entre les arts et favorise les rencontres entre artistes.

Envol musical
Encre et collage sur tickets de métro
Encre syr ticket s de métro
Envol rose

Bonjour Automne, rentrée artistique

Voilà un bien bel automne qui démarre; expositions, portes ouvertes…le tout sous le soleil et avec une certaine douceur automnale. L’art est omni présent! Ouvrez les yeux!

Dans cet article, je vous présente mes derniers travaux estivales et automnales.

L’été 2022 marqué par les nombreux feux de forêts a été violent! La création s’en est imprégnée. L’eau et la mixité sont les thèmes forts qui m’ont animée; l’eau par sa force, son manque, sa maltraitance est au cœur de mes créations depuis de nombreuses années. Dans ce début d’automne , c’est la présence d’univers entre ciel et mer qui dominent.

Créations estivales

L’été pour Chrismali, c’est la possibilité de créer autrement avec d’autres matériaux et autant que se peut à l’extérieur – dans la nature.

Cela commence par une collecte de bois flottés de petits cailloux, végétaux qui accompagneront les papiers , fils , colles, petits bouts de tissus disponibles.

Cela se traduit par des sculptures mixtes, des dessins. Voici quelques créations – recherches, nouvelles pistes.

Gravures

J’ai démarré la gravure à l’automne 2020 et j’ai trouvé un outil de création qui m’enthousiasme, à la fois intuitif, mélange de matériaux et techniques possible, surprise, sérendipité et construction.

J’expérimente et finalement établis des ponts avec d’autres travaux en cours en jouant avec la mixité des composants, la présence de fil, le collage et les tickets de métro.

Dans cet article, je présente pour la première fois quelques gravures. Pour les découvrir en vrai, je vous invite aux portes ouvertes de Montreuil le week-end du 14,15 et 16 octobre, 67 rue de Paris 93100 Montreuil – métro Croix de Chavaux

Petite visite vidéo de l’atelier lors des portes ouvertes 2022

Un vernissage en musique aura lieu vendredi 14 octobre à partir de 14h30.

Si le coeur vous en dit, vous êtes les biens venus.

Voici quelques textes récents inspirés par l’été et l’eau!

Le Signal est un bâtiment construit dans les années 70 sur une plage de la côte aquitaine à Soulac sur Mer, il devait y avoir 7, il n’y a eu eu qu’un. Aujourd’hui abandonné pour cause de montée des eaux, il sera prochainement détruit. La plage et la dune vivront sans lui! La nature reprend ses droits. Le temps gagne toujours!

C’est l’été, 

Il fait chaud, il fait beau

Tout va bien

C’est l’été 

Il fait chaud, très chaud. 

Le ciel est bleu, je ne fais rien

Tout va bien

C’est l’été

Fait trop chaud, la forêt brûle, 

Un rien l’enflamme, la terre encaisse

Tout va bien

C’est l’été

La mer est glacée

Les courants marins nous jouent des tours

Tout va bien

Chrismali

Chrismali

Signal

Tu te dressais hier, fier sur la plage

Le premier d’une grande lignée, tu devais être

Tu as fait ton temps

Tu portes bien ton nom 

Tu vas bientôt disparaître 

L’océan a eu raison de toi

La nature reprend ses droits

Signal

Tes ruines nous  rappellent  

que le temps gagne toujours

Chrismali

Eau, qui es-tu?

Toi qui jaillis

Toi qui es la vie

Toi qui es nous

On te capte, on te salit

On te vend au plus offrant

Eau vivante inspirante

Tu es traitée comme un objet

une nature morte

Essentiel au vivant

Tu n’as pas de droits

Pourquoi?

Chrismali

Aqua

Aqua, source de vie,

Toi qui es l’origine,

Toi qui nourris tout le vivant,

Tu te raréfies.

Tu es captée, monnayée, polluée,

Consommée sans égard.

Notre planète bleue se transforme,

Se teinte de vert de gris.

Aqua, précieux trésor,

Il est grand temps de t’épargner,

Consommer moins et mieux,

Te rendre accessible à tous,

C’est choisir la VIE.

Chrismali

Exposition récente sur le thème de l’eau – Aqua mater de Sebatiao Salgado

article Chrismali 2019

Aqua Mater – Sabastiao Salgado

« Aqua Mater »est une très belle exposition photographique couplée à pavillon de bambou, prouesse architecturale de Simon Velez, architecte colombien, et un accompagnement sonore de François-Bernard Mâche inspirée de bruits d’eaux.

L’exposition nous fait pénétrer un autre monde propice à la contemplation; textes et photos délivrent des connaissances et sensibilisent sur l’état de l’eau et son rôle.

L’eau est le liquide le plus précieux sur
Terre, indispensable à notre existence.

Aqua c’est comme un cri! L’eau est à la source de toute vie. Élément essentiel de notre Terre. L’eau est notre corps et notre terre (les trois quarts de
la surface du globe) et plus de 60% de notre corps.

Aqua, c’est une de mes sources d’inspiration artistique – thème de création et d’exposition. On ne parle pas assez de la problématique de l’eau en tant que bien universel commun. Aujourd’hui dans certains pays, acheter de l’eau coute plus cher que des sodas.

La protection de l’eau notre merveilleux bien commun universel est une nécessité.

je reprends ci-après des extraits de certains textes de l’exposition.

La source de cette exposition

« La source de cette exposition
est née d’une réflexion sur l’état de notre planète. Le réchauffement
climatique est devenu une menace pour l’humanité et la nature. La
fonte des glaciers et la dilatation thermique des eaux de mers dues
aux températures élevées provoquent inexorablement une augmen-
tation du niveau des océans, avec des conséquences dévastatrices
pour les populations côtières et l’environnement. La cohabitation
harmonieuse avec l’élément aquatique et sa protection sont plus que
jamais nécessaires à notre survie et à la préservation de la biodiversité
dans le monde.
Les forêts produisent le phénomène de l’évaporation, formant de
véritables rivières aériennes, transportant de l’eau douce à différentes
latitudes, réaffirmant l’urgence de leur protection. Les océans, les
glaciers, les rivières, les ruisseaux, les lacs, les chutes d’eau, la pluie
sont une partie importante de la planète. L’eau est vitale pour le corps
humain, pour les plantes qui nous nourrissent, pour les biomes et les
espèces animales.
Dans cette exposition, l’eau apparaît
sous toutes ses formes, sa pureté et son intensité, son abondance et
sa rareté, saisie dans sa solitude ou dans des interactions variées avec
l’humain, la faune et la flore, dans un échantillon photographique de
sa poésie et de son caractère indispensable.
Comme l’a écrit le penseur français Gaston Bachelard (1884-1962)
dans son œuvre L’eau et les rêves : « Une goutte d’eau puissante
suffit pour créer un monde et pour dissoudre la nuit. Pour rêver la
puissance, il n’est besoin que d’une goutte imaginée en profondeur.
L’eau ainsi dynamisée est un germe ; elle donne à la vie un essor.

Le manifeste de l’eau pour le XXI ièm siècle

« Le manifeste de l’eau pour le XXIe siècle
Premier principe : La disponibilité et l’accès à l’eau
à ses usages – constituent un droit humain (universel,
indivisible et imprescriptible) individuel et collectif.
L’eau est un symbole réel du caractère « sacré » que nos
sociétés attribuent à la vie. L’eau est sacrée.
Deuxième principe : L’eau appartient aux habitants de
la terre et aux autres espèces vivantes. Elle est un bien
commun, patrimoine de l’humanité. Elle n’est pas une
marchandise, un bien économique marchand. Elle n’est
pas « l’or bleu ».
Tribuna del agua de lexpo 2008 de Saragosse »

La journée mondiale de l’eau

« La Journée mondiale de l’eau a lieu le 22 mars de chaque
année depuis 1993. C’est une célébration des Nations
Unies qui met l’accent sur l’importance de l’eau douce
et vise à sensibiliser sur la situation des 2,2 milliards de
personnes qui vivent sans accès à l’eau.
Cette année, la journée a pour thème « Eaux souterraines
rendre visible l’invisible », avec pour objectif d’attirer
l’attention sur cette ressource vitale mais invisible. Si
les eaux souterraines ne sont pas visibles, car contenues
dans des systèmes rocheux sous le sol, elles ne doivent
pas être oubliées pour autant.
En La Journée Mondiale de l’Eau a pour thème « Les Eaux souterraines, rendre visible l’invisible»

Les eaux souterraines ?

« Ce sont les eaux que l’on trouve sous terre, à différentes
profondeurs, retenues dans des formations géologiques
composées de roches, de sable ou de graviers (appelées
aquifères), et qui proviennent de la pluie et la neige qui
s’infiltrent dans le sol. Les eaux souterraines alimentent
les sources, les cours d’eau, les lacs et les zones humides,
et s’écoulent vers les océans. Elles peuvent être extraites
à la surface au moyen de pompes et de puits.
Pourquoi les eaux souterraines sont-elles importantes ?
Les plus importantes réserves d’eau douce sous
forme liquide de la planète sont souterraines.
La moitié de la population mondiale en dépend
pour l’approvisionnement en
eau potable. Elles
fournissent aussi une grande partie de l’eau que nous
utilisons pour la production alimentaire et les processus
industriels. Les eaux souterraines sont également
indispensables au bon fonctionnement des écosystèmes,
notamment des zones humides et des cours d’eau.

Dans les zones les plus sèches de la planète, les eaux
souterraines constituent parfois la seule ressource en
eau disponible. Les eaux souterraines peuvent jouer
un rôle important dans l’adaptation aux changements
climatiques.

Les eaux souterraines sont aussi les eaux urbaines.
« L’eau urbaine est souvent invisible, prise dans
des tuyaux, des pompes, des réservoirs. Tous ces
éléments enterrés constituent un patrimoine fragile et
mal connu, difficile à appréhender tant techniquement
que politiquement… Alors même que c’est peut être le
service le plus essentiel à notre vie de tous les jours ! »

Les photos

Voici des photos de l’exposition – il est fort difficile de rendre compte des très belles et grandes photos de S Salgado environ 200 cm sur 150 cm.

Allez voir l’exposition c’est jusqu’au 22/09/2022 sur le parvis de l’esplanade de la Défense

En savoir plus le site de l’expo https://aquamatersebastiaosalgado.art/paris/


Oeuvres de Chrismali sur le thème de l’eau

Spécial sculptures – expo du Cercle des Artistes de Paris

C’et toujours un grand plaisir de franchir la grille du Parc et de marcher dans les senteurs et couleurs de la nature jusqu’au pavillon des artistes du Cercles des Artistes de Paris, le numéro 18. Là d’autres couleurs , lumières, visuels vous accueillent. Ce salon est un lieu de rencontres et d’échanges avec le public bien sûr et également avec les autres artistes qui ont lieu dans une ambiance joyeuse et apaisante.

Ma première exposition avec le Cercle des Artistes de paris date de 2011 et c’est aujourd’hui ma 7 ième participation. Au fil des ans je vous ai présenté mes coups de cœurs, un spécial photographie, un journal de l’ensemble des artistes

Cette année, j’ai choisi de vous présenter le salon sous l’angle de la sculpture – Cet article est un « spécial sculptures et volumes ».

Comme pour la peinture, le choix des artistes correspond à un large panel de type de sculptures différentes; modelage avec les terres cuites, des bronzes, de la pierre , de la pierre et du verre, du bois, de la dinanderie, de la soudure, de l’assemblage (composition avec des éléments de récupération, des matériaux nobles et des éléments de la nature et du quotidien). Vous y trouverez de l’art minimaliste, des grandes pièces, de la sculpture 3 D.

J’ai ajouté à cette présentation certains tableaux – peintures qui sortent du cadre et intègrent le volume.

Très souvent des artistes sont là et vous renseignent si vous le souhaitez sur leurs techniques et celles des autres. N’hésitez pas , allez à la rencontre des artistes.