Le grand orchestre des animaux Fondation Cartier - Matt Blackwell H Gallery

Le grand orchestre des animaux Fondation Cartier – Matt Blackwell H Gallery

Matt Blackwell à la H Gallery

La Fondation Cartier est un très beau lieu privé atypique réalisé par Jean Nouvel doté d’un beau  parc.  La programmation oscille entre expo photographique, Afrique tradition et modernité, peintres chinois inconnus du grand public, art et mathématiques ….La fondation cultive une ouverture aux arts multiples – border line…. Elle présente aujourd’hui une exposition originale, mêlant art contemporain et éthologie, création multimédia  et questionnement sur l’action de l’homme sur les espèces animales .

Vous y découvrirez une immense fresque réalisée à la poudre de canon par l’artiste chinois Cai Guo-Qiang,les petits films nous montrant les incroyables « oiseaux artistes » principalement des oiseaux de Paradis, les peintures des  animaux fantasques de Cyprien Tokoudagba, de JP Mika, de Pïerre Dodo, de Moke,  et surtout  les extraordinaires paysages sonores du musicien et cueilleur de sons Bernie Krause présentés dans une très belle scénographie avec le collectif anglais UVA vous invitant à la méditation.

Bernie Krause musicien et bio-acousticien sillonne le monde depuis plus de 50 ans afin d’enregistrer les sons des animaux « sauvages », espèces menacées par la modification de leur zone d’habitat, la pollution , les maladies, le changement climatique… Il a ainsi recueilli plus de 5000 h de ces paysages sonores incluant plus de 15 000 espèces. Il fait le constant qu’aujourd’hui 50% des habitats présentés dans la collection ont aujourd’hui disparu.

Il nous montre que chaque animal possède une signature acoustique. voir Youtube

Messages de Bernie Krause sur la biodiversité relayés par la Fondation Cartier

« Près de 50 % des habitats figurant dans mes archives sont désormais si gravement dégradés, si ce n’est biophoniquement silencieux, que beaucoup de ces paysages sonores naturels, naguère si riches, ne peuvent plus être entendus que dans cette collection. »
 » Notre planète a subi cinq extinctions massives d’espèces animales depuis l’apparition de la vie, la dernière étant celle des dinosaures, il y a 66 millions d’années. De nombreux scientifiques s’accordent à observer que, depuis la révolution industrielle, nous sommes entrés dans une sixième période d’extinction animale de masse. Jamais auparavant l’impact des humains sur la biodiversité et le rythme de disparition des espèces animales non été aussi élevés qu’aujourd’hui. »

C’est une exposition « écologique artistique » vraiment intéressante qui demande une immersion dans son monde pour la recueillir et nous invite à réfléchir sur l’évolution de la planète terre ! Je retournerai bien dans cet univers rare qui invite à se poser, écouter, voir … savoir.

Voir article du Monde

Dossier  de la Fondation 

C’est jusqu’au 8 janvier 2017

Fondation Cartier pour l’art contemporain
261, boulevard Raspail
75014 Paris

le-grand-orchestre-de-animaux-paradisier-gorge-dacier

le-grand-orchestre-de-animaux-paradisier-gorge-d’acier

statistiques-extinction-biodiversite-animale

statistiques-extinction-biodiversite-animale

le-grand-orchestre-de-animaux-bernie-krause

le-grand-orchestre-de-animaux-bernie-krause

le-grand-orchestre-de-animaux-bernie-krause

le-grand-orchestre-de-animaux-bernie-krause

le-grand-orchestre-de-animaux-meduse

le-grand-orchestre-de-animaux-meduse

le-grand-orchestre-de-animaux-plancton

le-grand-orchestre-de-animaux-plancton

le-grand-orchestre-de-animaux-paysage-sonore-afrique

le-grand-orchestre-de-animaux-paysage-sonore-afrique

le-grand-orchestre-de-animaux-paysage-sonore-ocean

le-grand-orchestre-de-animaux-paysage-sonore-ocean

 

Matt Blackwell à la H Gallery

Il n’y a rien de commun entre la petite galerie H nichée près de la République et la célèbre Fondation Cartier du Boulevard Raspail. L’art est mélange en tout genre, alors après une plongée profonde dans l’univers sonore et vivant des animaux , voici un plouf dans l’univers coloré de Matt Blackwell!

C’est un peinture expressive, brute faite de taches, couleurs, collage de toutes  sortes , papiers, bouts d’objet, fleurs naturelles…

Elle représente une certaine vie . Le titre de l’exposition est  » une certaine vision de l’Amérique »

Pour en savoir plus site de la galerie et, voici le lien de son pdf

C’est la 2ème exposition de la H Gallery  , anciennement galerie Sisso, la 1ère Seyon Cho était également d’une artiste vivant aux Etats-Unis.

Jusqu’au 19 novembre

90 rue de la Folie-Méricourt – 75011 Paris