Spécial Photos - exposition du Cercle des Artistes de Paris au Parc Floral

Spécial Photos – exposition du Cercle des Artistes de Paris au Parc Floral

Spécial Photos – exposition du Cercle des Artistes de au Parc Floral

20 photographes – 20 univers

Tout un programme, de nombreuses techniques et choix différents pour 20 photographes et 20 univers.

Argentique, numérique, photogramme, rayogramme , photos sous-marine. photo en noir et blanc, photo couleur, pose longue, lomographie, photocomposition, photos peinture, flou artistique, subligraphie, création numérique, correction numérique, tirage argentique, tirage numérique.

Pour accéder au site des artistes, cliquez sur la photo.

Pour voir l’expo photo  du Cercle des artistes de Paris, c’est jusqu’au 27 mai au pavillon 18 du Parc Floral de Paris.

Voir article sur l’expo et découvrir les autres artistes peintres et sculpteurs, c’est  ici

Romuald Avet

C’est un voyageur, un certain regard, un choix de situation, une attirance pour le Grand Nor.d. ll  apporte des corrections numériques et transforme quelque peu ses photos recherchant et dégageant des atmosphères très particulières.

https://www.romualdavet.com/category/photographie/

Dominique Baliko.

Esthète du noir et blanc, prix de la photographie 2017 à l’exposition du Cercle.
Il se joue des lignes, des courbes, des ambiances et présente des lieux sous le regard de l’immobilisme et de la sérénité.

 

Baliko D

Cyril Boissier

Adepte de l’argentique il présente une série de vues urbaines mélangées à la nature.
Pour se faire, il a conçu pour son objectif un système lui permettant l’obtention d’un cercle et il superpose jusqu’à 3 images.
Ce travail d’ambiance urbaine lui a valu le prix de la photo 2018 du Cercle.

BOISSIER-Cyril

Anne-Marie Boudet

Créatrice d’ambiance, de vie suggérée, elles pratiquent la technique du flou maîtrisé. Elle présente une série autour des parcs et forêts.
C’est également un très beau travail de lumière.

BOUDET-A-M

Che Chia Chang.

Il transforme la photo, la fait devenir peinture . C’est un photographe qui pratique la peinture photographique, son art réside dans le fait de suggérer et d’oublier la réalité.
Comme les peintres il a choisi une gamme couleur principalement blanc bleu. Il nous dévoile des lieux des villes des villages qu’il nomme paradis.

CHE-CHIA-CHANG

Jean-Louis Danan

Photographe passionné de plongée, il en a fait son axe de travail. Il plonge dans les piscines fermées ou à ciel ouvert. Dans l’eau il joue avec les voilages les corps de ses modèles non professionnelles qu’il arrive à saisir dans l’instant, nous présentant un monde aquatique esthétique  et humain.

Danan-JL

Alain Dermejean

Photographe de la Montagne et des fleurs, ils présentent un travail numérique autour des fleurs. Il déstructure et recompose à sa guise, dévoilant des fleurs magnifiées.

Dermejean

Isabelle Hayaux du Tilly

La photographe présente une série de clichés sur le très célèbre Antelope Canyon dans l’Arizona.
La pierre rouge résonne de couleur allant du blond à l’orange, beige, marron… rouge.

http://wwwisabellehdutilly.wixsite.com/

HAYAUX-DU-TILLY

Cam Linh Huynh

Photographe globe-trotter, elle dévoile ici une série autour des villes américaines .  Elle travaille en lomographie et superpose des images de ville. Elle obtient des flous, des compositions artistiques qui montre sa vision de la ville.
Définition wikipédia de Lomographie
« Photographie de basse qualité selon les canons photographiques ou y ressemblant, caractérisée par des effets tels que l’effet tunnel, la saturation des couleurs ou le contraste élevé. »
Photographie argentique avec pellicule et appareil photo propre.

Keinaz

Il crée des univers abstraits, il part de photos hautes en couleur qu’il travaille, retravaille cherchant à créer des lignes des formes suggéra d’autres mondes.
Pour ces impressions il a choisi la subligraphie c’est-à-dire qu’il imprime sur une plaque d’aluminium enduite ensuite passée au four.
Ce procédé engendre un effet couleur magnifié et une résistance inégalée .

Keinaz

Marie-Fa Lazzari

Photographe artiste, grande expérimenteuse, elle a reçu en 2017 le prix spécial du jury pour un travail de photo composition création autour de l’univers d’Hitchcock melant argentique et création numérique.
Cette année elle présente un travail autour de l’image créée par photosensibilisation, procédé repris par Man Ray qu’il avait appelé rayogramme.
Sa série met en scène des fleurs savamment choisies.

LazzariMarie-Fa

Gilles Lorenzo

Photographe du corps féminin en mouvement, esthète du nu dévoilé, travaillant sous le feu de la rampe, il présente cette année une série de clichés saisis dans l’instant en extérieur dans Paris. Il capture des images des reflets dans d’énormes bulles de savon et laisse libre cours à l’imagination de chacun.

Prix 2018 du Public  en photographie.

Lorenzo-Gilles

Marie-The À

La photographe présente une série poétique autour de la danse n’utilisant que deux éléments le tutu et les chaussons de danse jouant sur le blanc l’or et le noir.

Marie-The A

Dominique Monfeuillart

Photographe de la nature, il choisit ses scènes . Son regard nous porte à changer de repère et de dimensions.

Monfeuillart-D

Morelli

Au premier regard, on doute. Nous ne sommes pas devant un photographe mais un peintre. On prend du recul on se rapproche pour voir le détail qui nous a échappé. On le trouve ce petit détail qui suggère un élément imprévu qui nous fait deviner autre chose que ce que le regard perçoit au premier moment. Morelli est un photographe De l’angle, du coin, il a l’art de rendre abstrait des angles de pièces des murs. Il est choisi au en couleur. Il réalise des assemblages de ses photos qui nous font penser à une série de peinture abstraite.

MORELLI-A

Jean-Pierre Mosca

Photographe de l’humain photographe des bâtiments photographe animalier, Jean-pierre Mosca exerce son regard dans de multiples directions toujours avec brio. Il présente une très grande photo du Bundestag Berlin.

On est attiré par les détails et les multiples plans.

MOSCA-JP

 

Jean-claude Parravano

Scénographe, maquettiste pour le spectacle, il crée des maquettes de façades de cinéma. Il s’appuie sur des documentations anciennes afin de  restituer l’ambiance des époques.

Il choisit des détails amusants à nous présenter. Son travail photographique est la trace de ses œuvres papier.

PARRAVANO-JC

Valérie Peraud

PERAUD

Michel Rolin

Ce photographe a choisi de nous présenter la cohabitation entre l’urbain et la nature. Il présente une série de feuilles engluées dans le goudron.

ROLIN Michel

Jean-Marc Stoeffler

Il a choisi de présenter une thématique autour de l’accumulation tout en apportant un regard amusé sur les clichés et les situations présentés.

STOEFFLER-JM