Francis Bacon - Centre Pompidou

Francis Bacon – Centre Pompidou

Avec ce premier article de l’année, je vous présente à tous mes vœux pour 2020 et cette nouvelle décennie. Que conscience et clairvoyance éclairent nos chemins, que la joie soit dans les cœurs. Au plaisir de vous rencontrer, d »échanger avec vous.

Francis Bacon – L’exposition

 

Le Centre Pompidou consacre une exposition à l’artiste britannique Francis Bacon du 11 septembre 2019 au 20 janvier 2020. Cette rétrospective se concentre tout particulièrement sur le rapport entre ses œuvres et ses intérêts littéraires.
Quand la littérature inspire la peinture… Cette grande rétrospective autour de l’oeuvre de Francis Bacon, intitulée »Francis Bacon en toute lettres  » concerne les 20 dernières années de sa période créative 1971 -1992 .

L’artiste affirmait haut et fort que « la littérature constituait un stimulus puissant de son imaginaire ».: 1971-1992,ces deux décennies correspondent pour l’artiste à celle « du dépassement, d’un arrachement de sa peinture, à la matière, au chaos » d’où surgit ses premières figures.

Sa peinture est empreinte de ses références littéraires. Ses œuvres sont riches en iconographie et en interprétations, elles comportent ses clés; on y retrouve la notion d’enfermement – avec ces nombreux traits et cadres intégrés, la notion de figures vengeresses,  ses représentations d’hominidés, ses ampoules éclairantes, couleur sang et poussières, la vie qui disparaît avec ses effacements, nombreuses références à la mythologie, aux sacrifices , à la vie et à la mort…

https://www.youtube.com/watch?v=WuzUEEttNTs présentation Didier Ottinger

Francis Bacon – L’artiste

Francis Bacon, peintre britannique est né le 28 octobre 1909 à Dublin et mort le 28 avril 1992 à Madrid.

L’artiste est réputé pour être un peintre de la violence, de la cruauté et de la tragédie, son esprit est hanté, selon ses dires, par le vers d’Eschyle « l’odeur du sang humain ne me quitte pas des yeux ».

L’œuvre de Bacon se déploie en grands triptyques mettant en scène sa vie et ses inspirations littéraires. Célèbre pour ses portraits torturés de ses amis comme Michel Leiris.

Bacon a travaillé avec de nombreux médiums (gouache, aquarelle, pastel, huile…) ainsi que la plupart des techniques d’estampe (gravure, lithographie…).