Récup Art  - Rétrospective Ambroise Monod - Manifeste et Bricol'Art poétique

Récup Art – Rétrospective Ambroise Monod – Manifeste et Bricol’Art poétique

 Rétrospective

Ambroise Monod pratique la création à partir d’objets abandonnés qu’il récupère et réinvente depuis 1969.

Cette rétrospective présente plus d’une centaine d’oeuvres, un bestiaire à la fois cocasse et poétique.

Organisée par L’Atelier Protestant et l’Institut protestant de théologie, cette exposition est dédiée au regard créatif porté sur le gaspillage et le déchet.

Alain Aghaian, lissier de formation expose des panneaux inventifs et colorés réalisés à partir lui aussi de matériaux délaissés et de tissus.

Pour le souvenir, le plaisir des sons et visuels d’une autre époque  – voici la présentation faite d’Ambroise Monod à l’ORTF en 1973

Emission ORTF 1973

Pour ne savoir plus sur cet homme hors du commun pasteur, théologien protestant et artiste – je vous invite à visiter son site

Son père n ‘est autre que Théodore Monod,  scientifique naturaliste, explorateur, érudit et humaniste français. C ‘est lui qui en  1954,a réalisé la traversée de la Majâbat al-Koubrâ, région saharienne que personne n’avait encore sillonnée. 900 kilomètres sans point d’eau, aller et retour, soit 1800 kilomètres en sept semaines.

 

Et mercredi 4 novembre – soirée Recup’Art – de 20h à 22h

 » à la rencontre, d’un mot, d’une marque, d’un message »

Table ronde avec Jérome Cottin, professeur de théologie pratique à l’université de Strasbourg, Laurent Danchin critique d’art et Ambroise Monod

Présentation du film de Marcel Gosselin « Récup’Art »  de 1973 -18 mn

L’entrée est libre , le lieu vaste et beau, l’accueil sympathique, venez découvrir l’exposition si ce n’est déjà fait et échanger autour de l’art et des préoccupations actuelles de retraitement de nos objets désuets, délaissés et abandonnés.

Récup art – jusqu’au 8 novembre

83 bd Arago 75014 de 14h à 18h

Le Manifeste du Recup’Art

R  Redonner à l’objet jeté l’occasion de reprendre place dans l’univers visuel, selon une finalité nouvelle ou comme une forme présente sans utilité aucune.

E  Espérer pour l’imagination un champ sans limite, une escapade hors des règles, des traditions, des convenances, afin de laisser à la créativité la liberté de créer ou non, beau ou laid, mesquin ou grandiose.

C  Créer à partir des déchets, des objets répudiés, des matières abandonnées, des éléments de décharge, c’est renoncer à la fatalité du pourrissement et établir que la création est encore une fête malgré des moyens dérisoires ou de dérision.

U  User des débris laissés par la société d’abondance, c’est porter un regard d’humour sur le progrès technique en donnant à la chose éphémère une chance de disparaître moins vite et de durer comme objet.

P   Politiser l’existence, c’est aussi saisir les possibilités de libérer l’imagination, de désobéir à la norme, de déserter la légalité, de réaliser l’imaginaire dans un acte qui existent pour celui qui le vit, qui survit différemment pour celui qui le voit et qui préfigure la libération espérée du monde.

ART  Are nom commun, curieusement masculin, peux tout désigner.

Ambroise Monod, Strasbourg 1969

 

 

La création à partir de la récupération des objets – une pratique devenue courante

 

Ambroise Monod a lancé la voie. De nos jours de nombreux artistes se sont pris de passions pour réinventer les objets abandonnés.

Il en est qui ont même une spécialité , c’est le cas de Nathalie Thillay qui réalise des drôles d’êtres – composés uniquement de pièces de vélos!

Un parallèle entre le Récup’Art d’Ambroise Monod peut être fait avec les bijoux fantaisie dont on ne sait que faire et que l’on ne porte plus.

Je suis dans une quête comparable; que  les bijoux un jour choisis puissent continuer leur route tout en étant porteur d’une partie de votre histoire, que ces bijoux  ne soient pas détruits, qu’ils servent encore.

Faire avec ce que l’on a,

Porter qui on est,

Donner  un peu de soi

Ces bijoux réinventés sur lesquels je travaille, peuvent être les vôtres. Je les nomme les bijoux dormants, ce sont eux aussi des bijoux qui vous relient, porteur de souvenirs et d’histoires.

Pour les découvrir, c’est ici

Comme la « récup « est également tendance et mode – voici un article de Télérama qui vous donne plein d’adresses

Un article entier pourrait être fait sur le thème  » Nos poubelles, une richesse » ; matières à créer, matières  à réinventer, matières à dépecer et réutiliser.  Ce sera pour une autre fois!

EXPO Ambroise Monod

RECUP-ART--Ambroise-Monod

RECUP-ART–Ambroise-Monod

RECUP-ART-A-Aghaian RECUP-ART-Ambroise-Monod-(12)

RECUP-ART--Ambroise-Monod

RECUP-ART–Ambroise-Monod

RECUP-ART--Ambroise-Monod

RECUP-ART–Ambroise-Monod

RECUP-ART-A-Aghaian-

RECUP-ART-A-Aghaian-

RECUP-ART--Ambroise-Monod

RECUP-ART–Ambroise-Monod

RECUP-ART--Ambroise-Monod

RECUP-ART–Ambroise-Monod

RECUP-ART--Ambroise-Monod--(5)

RECUP-ART--Ambroise-Monod

RECUP-ART–Ambroise-Monod

RECUP-ART--Ambroise-Monod

RECUP-ART–Ambroise-Monod

RECUP-ART--Ambroise-Monod

RECUP-ART–Ambroise-Monod

RECUP-ART--Ambroise-Monod

RECUP-ART–Ambroise-Monod

Des-oiseaux-qui-picorent-des-Chris-qui-s'ébattent

Des-oiseaux-qui-picorent-des-Chris-qui-s’ébattent

Mozinor-les-chiens-de-Nathalie-Thillay

Mozinor-les-chiens-de-Nathalie-Thillay

Collier avec élément de bracelet de montre

Collier avec élément de bracelet de montre

wpid-img_20130911_190605-1.jpg

Bracelet avec ancien bracelets de montres

Bracelet avec ancien bracelets de montres