Lucien Pinaud - Portraitiste graphite - Expo du Cercle des Artistes de Paris

Lucien Pinaud – Portraitiste graphite – Expo du Cercle des Artistes de Paris

Cette année, pour cette 17 ièm édition du Cercle des Artistes de Paris et ma 6 ième participation,  j’ai décidé de faire un portrait  des artistes qui m’ont le plus touchée et de vous les  présenter pendant la durée du salon qui s’achève le 2 juin.

Lucien Pinaud – Portraitiste graphite – Expo du Cercle des Artistes de Paris

Je commence par Lucien Pinaud-Betzy que je viens de découvrir.
C’est un portraitiste graphiste hyper réaliste hors-pair.

Les 4 portraits présentés à l’exposition se caractérisent techniquement par l’excellence de ses traits,  sa capacité incroyable à créer des noirs d’une profonde intensité  avec de multiples nuances et également par la volonté sous-jacente de mettre la lumière sur l’histoire du continent noir – l’Afrique.

Un grand portrait acrylique « Jimmy Hendrix » est également exposé.

En effet, 3 des ses tableaux évoquent la vie en Afrique avec des thèmes comme l’innocence, la joie de vivre et de se réjouir d’un rien ( « Innocence » l’enfant souriante  et « Plaisir  simple », l’enfant jouant avec  un seau d’eau sur la tête, l’esclavagisme des champs de canne à sucre ( « Mawonnage » en référence au sucre de batterie dont s’enduisaient les esclaves afin de ne pas être vus la nuit lorsqu’ils s’enfuyaient des plantations »).

Sa patte, son élément de signature se retrouvent dans l’utilisation de l’élément eau  très souvent présent dans ses dessins  et qui symbolise l’inéluctable,  le temps qui coule…. IL FAIT FONDRE LE NOIR!

 

D’origine antillaise, Lucien Pinaud -Betzy, peintre autodidacte , a un jour renoncé à une carrière en finances et gestion toute tracée pour le dessin.

Les dessins présentés au Cercle des Artistes De Paris sont le fruit de multiples coups de crayons et d’estompages, et plus de 60 heures de réalisation par oeuvre.

En discutant avec lui , il avoue une grande admiration pour Salvador Daly, dont l’influence déborde le champ des arts. Dans certaines de ces toiles a l’acrylique, j’ai ressenti un « esprit provocateur et un trait brut  » à la Basquiat » . 

Pour en savoir plus pour lui -voici un lien vers un interview ou il détaille ses motivations et son histoire.

Il a obtenu en 2019, le prix de la presse à la galerie Thuillier.

Je lui  souhaite plein de succès et de très belles expositions à venir.

De nombreux artistes exposent au Cercle des Artistes de Paris, je lui ai proposé,  d’en présenter certains, ceux vers lesquels son regard s’est tout particulièrement arraché.

Les voici

Peintures: Raffi Djendoyan, Suzy Davis, Jérome Royer, Crozat Coulmont, Valérie Griffon

Sculptures: Alain Doucet, Patricia Auria-Maze

Photos Anne: Marie Boudet, Virginie Tarin, Quentin Kheyap, Lionel Pesque