Un monde de plis,  Simone Pheulpin à la Chapelle expiatoire, Paris

Un monde de plis, Simone Pheulpin à la Chapelle expiatoire, Paris

Magnifique exposition!

Si vous ne connaissez pas l’art textile, vous le découvrirez , en voyant le travail de Simone Pheulpin.

Simone Pheulpin, artiste textile,  crée des sculptures textiles depuis plus de 30 ans. Elle réinvente un tissu, toujours le même le calicot blanc écru non décati, celui-là même qu’elle côtoyait enfant dans sa région de Nancy, il était alors utilisé dans la fabrication de pneu automobile.

Elle crée des bandes de tissu qu’elle empile, enroule, serre, plie, pique donnant à  ses sculptures des formes abstraites.

L’abstraction, c’est la liberté des formes, des volumes, des jeux d’ombres, des cassures.

Dans ces détails, on imagine la nature, le minéral, la pierre, les écorces, des falaises, un monde miniature vu au microscope!

Ces sculptures denses et complexes intègrent des milliers d’épingles.

 

L’exposition présente 20 années de création au travers  une trentaine de ces oeuvres réparties entre la nef , la sacristie et  la crypte.

La plus grande de ses oeuvres  le nid – éclosion a demandé 9 mois de travail ( 3 à 4 h par jour) et a été crée pour l’exposition.

 

Le lieu, la chapelle expiatoire est un formidable écrin pour ces structures, sculptures, un dialogue se crée dans ce lieu chargé d’histoire.

Article Culture box

Article Narthex

Dossier presse des Monuments nationaux

 

Jusqu’au 16/12/17

Square Louis XVI, 29 rue Pasquier – 75008 Paris