Sculptures en fête – Fondation Datris

L’exposition  » Sculptures en fête célèbre les 10 ans de la Fondation Datris à l’Isle-sur-la-Sorgue. C’est dans le Vaucluse que j’ai pu admirer cette très superbe collection qui présente un beau panorama de la sculpture actuelle et montre sa grande diversité.

Elle rassemble une sélection d’œuvres de 126 artistes qui sont entrées dans la collection de la fondation créée par Danièle Kapel-Marcovici et Tristan Fourtine :

Caroline Achaintre • Yaacov Agam • Chul •Hyun Ahn • Alice Anderson • Marina Apollonio • Art Orienté Objet • Béatrice Arthus •Bertrand • Rina Banerjee • Rafael Barrios • Laurent Baude • Pascal Bernier • David Bill • André Bloc • Catheryn Boch • Katia Bourdarel • Angela Bulloch • Daniel Buren • Loris Cecchini • Miguel Chevalier • Ciris Vell • Geneviève Claisse • Anne Claverie • Alain Clément • Céline Cléron – Robbie Cornelissen • Olivier de Coux • Awena Cozannet • Elias Crespin • Carlos Cruz •Diez • Marinette Cueco • Pierre Daquin • Odile Decq • Jean Denant • Philippe Desloubières • Jean Dewasne • Daniel Dezeuze • Norman Dilworth • Henri •François Dumont • Nathalie Elemento • Harald Fernagu • Odile de Frayssinet • Meschac Gaba • Antonio Gagliardi • Alfieri Gardone • Amélie Giacomini et Laura Sellies • Emile Giglioli • Liam Gillick • Jacin Giordano • Sébastien Gouju • Dan Graham • Francis Guerrier • Stéphane Guiran • Tetsuo Harada • Alexis Hayère • Octavio Herrera • Sheila Hicks • Philippe Hiquily • Medjid Houari • Christian Jaccard • Ann Veronica Janssens • Dionisis Kavallieratos • Tadashi Kawamata • Hans Kotter • Sophie Lavaux • Julio Le Parc • Sol LeWitt • Evert Lindfors • Jaildo Marinho • Francesco Marino di Teana • Vincent Mauger • Kate MccGwire • Manuel Merida • Annette Messager • François Morellet • Ariel Moscovici • Jean • Paul Moscovino • Terrence Musekiwa • David Nash • Iván Navarro • Isabel Nolan • Marc Nucera • Sarah Oppenheimer • Laurent Perbos • Darío Pérez •Flores • Carmen Perrin • Françoise Pétrovitch • André Pharel • Jean • Charles Pigeau • Alice Pilastre • Jaume Plensa • Denis Pondruel • Fredrick Prescott • Laure Prouvost • Eva Ramfel • Jean Pierre Raynaud • Sylvie Rivillon • Vera Röhm • Samuel Rousseau • Niki de Saint Phalle • Nicolas Sanhes • Patrick Saytour • Robert Schad • Nicolas Schöffer • Susumu Shingu • Chiharu Shiota • Gabriel Sobin – Monika Sosnowska • Jesús •Rafael Soto • Jean Suzanne • Sarah Sze • Judy Tadman • Moffat Takadiwa • Caroline Tapernoux • Tilman • Wolfram Ullrich • Victor Vasarely • Joana Vasconcelos • Bernar Venet • Claude Viallat • Roger Vilder • Peter Vogel • Ludwig Wilding • Mâkhi Xenakis • Antonella Zazzera.

L’exposition est scnénographiée sur la base de 9 thèmes

Liaisons particulières
Hors cadre
Formes et Déformes
Juste une illusion
Espaces intérieurs
Sciences naturelles
Pas si bêtes !
Complètement allumé.e.s !
Les Jardins de la Villa Datris

Fondation Datris – Quand la sculpture défile

Entrez – Poussez la porte de la Fondation Datris. Un nouveau lieu dédié à l’art textile dans le 20 èm arrondissement est né.

L’art textile est à l’honneur!

Pour sa seconde manifestation, la fondation Datris nous présente une magnifique exposition autour du fil. Elle a pour thématique  » Tissage Tressage – Quand la sculpture défile ».

27 artistes du Fonds Datris sont ici présentés,des artistes célèbres à de belles découvertes. C’est un régal pour tous ceux qui aiment l’art textile ou souhaite le découvrir de manière plus approfondie.

L’art du fil en liberté, un autre nom possible pour cette belle exposition.


Le fil peut être plastique, végétal, coton, fer, corde, métal … Les formes sont multiples.

Il y a ici, des installations intérieures, extérieures, des pièces d’une grande mixité des composants et des techniques – tout comme celle de Laure Prouvost qui allie art vidéo, céramique, tapisserie.

L’oeuvre la plus ancienne est celle de Sonya Delaunay. La majeure partie des pièces sont actuelles. Merci pour ce beau parcours ainsi que les documents mis à disposition pour découvrir plus amplement les artistes. De nombreuses animations telles que des rencontres avec les artistes présentées sont possibles… Allez découvrir ce lieu!

Fondation Datris

Artistes suivis

Sheila Hicks

Chiharu Shiota

Marinette Cueco

Articles sur la tapisserie – Musée D’art ModerneLes Gobelins

Simone Pheulpin

 

 

Sheila Hicks – Retrospective- l’Art Textile au Centre Pompidou

Le Centre Pompidou présente une rétrospective méritée de Sheila Hicks avec son exposition Lignes de Vie,  l’occasion de découvrir ses œuvres monumentales et minimales qui font vibrer la couleur.

Sheila Hicks est une artiste américaine vivant à Paris, depuis 1964,  Elle a suivi un cursus artistique  et a été l’élève de deux personnages clefs à l’université de Yale; le peintre abstrait Josef Albers (1888-1976) ancien membre du Bauhaus puis du Black Mountain College, et George Kubler, un historien de l’art spécialiste de l’art et des textiles précolombiens. 

Après ses études artistiques aux Etats-Unis, elle a très vite choisi de travailler le textile et les œuvres monumentales.

Pionnière des installations textiles, elle poursuit ses recherches et réinvente sans cesse l’art textile dans l’espace.

C’est une artiste internationalement reconnue. Elle est exposée à New York, aux Etats-Unis, dans le cadre du programme public de la High Line, à Puebla, au Mexique, au musée Amparo.

Dans son travail, elle ne fait pas de distinction entre artisanat et art. Et, depuis 1955, elle travaille à partir de fils de couleur tissés, tressés, brodés, pendus, à plat ou en boule. Elle fait vibrer la couleur. Elle utilise le fil coloré et fait naître  le volume.

Elle cherche a « exalter la matière, déployer la couleur dans l’espace, laisser une oeuvre vivre sous des formes différentes ».

Aujourd’hui âgée de 83 ans, elle investit nombre de lieux de ses installations tout comme elle l’a fait à Pompidou.

J’ai beaucoup aimé cette exposition riche en matières, couleurs. On y ressent de la chaleur avec ses formes rondes, c’est joyeux presque ludique on aimerait s’installer, plonger dans ses ballots de couleurs.

Une centaine d’études , des recherches qu’elle appelle  » les minimes » sont présentées, tableaux textiles, chacun vous emporte quelque part….

« Elle en fait depuis 1956. Des petits tissages, avec des couleurs mélangées, parfois fendus comme des tableaux lacérés de Fontana ou entremêlés de coquillages, petits cailloux et bâtonnets. Ces Minimes forment une suite de variations sur les couleurs et les motifs, c’est sa « grammaire » personnelle où elle gribouillerait joliment des idées pour ses grandes installations. »

A vous de découvrir!

Sheila Hicks. Lignes de vie.

A Paris, Centre Pompidou,

jusqu’au 30 avril.

www.centrepompidou.fr

En savoir plus

La libre.be

Site Sheila Hicks

France Culture

SHEILA-HICKS

SHEILA-HICKS

SHEILA-HICKS

SHEILA-HICKS

SHEILA-HICKS

SHEILA-HICKS

SHEILA-HICKS-les minimes

SHEILA-HICKS-les minimes

SHEILA-HICKS-les minimes

SHEILA-HICKS-les minimes

SHEILA-HICKS-les minimes