Botticelli, Morozov

Je vous présente ici 2 grandes expositions, des monuments des peintures classique et moderne.

Botticelli, artiste et designer 

Jusqu’au  24 janvier 2022 au Musée Jacquemart-André

Le musée Jacquemart-André célèbre le génie créatif de Sandro Botticelli (1445 – 1510) et l’activité de son atelier et expose une  quarantaine d’œuvres de ce peintre raffiné accompagnées de quelques peintures de ses contemporains florentins sur lesquels Botticelli eut une influence particulière. C’et également au travers le déroulement de la carrière de Botticelli, une plongée dans l’histoire de Florence sous les Médicis. 

Botticelli est l’un des peintres les plus connus de la Renaissance. Il a très vite été à la tête de son propre atelier, il  a alterné création unique et production en série achevée par ses nombreux assistants. Son atelier est présenté comme un  laboratoire foisonnant d’idées et de formation, typique de la Renaissance italienne. L’exposition dépeint Botticelli le créateur, l’entrepreneur et le formateur. 

Sa formation d’orfèvre lui a permis de transposer ses dessins dans des techniques diverses; les broderies, tapisseries et autres marqueteries dont il conçoit les modèles, il supervise parfois l’exécution qu’en font les artisans spécialisés.

Pour différents supports, Botticelli puise à un large répertoire de figures qu’il adapte en fonction des procédés utilisés. Il décline ainsi une grande variété de compositions autour de motifs récurrents.

Cette pratique est courante au sein des ateliers du Quattrocento, elle nécessite un effort d’innovation constant  pour ne pas lasser. Botticelli, s’est avéré un expert du réemploi.

  La Collection Morozov. Icônes de l’art moderne

Jusqu’au 22 février 2022 à la Fondation Louis Vuitton

La collection Morozov réunit plus de 200 chefs-d’œuvre d’art moderne français et russe des frères moscovites Mikhaïl Abramovitch Morozov (1870-1903) et Ivan Abramovitch Morozov (1871-1921).

La Collection Morozov rassemble des œuvres majeures de Cézanne, Gauguin, Van Gogh, Renoir, Monet, Bonnard, Denis, Matisse, Derain et Picasso aux côtés d’artistes emblématiques de l’avant-garde russe tels que Vroubel, Malevitch, Répine, Larionov, Sérov.

C’est l’occasion de voir des Picasso, Gauguin , Bonnard, Munch, Van Gogh et des artistes russes qui n’avaient jamais voyagés hors de Russie depuis leur appartenance à la collection Morozov.

Cette exposition – évènement à la fondation Vuitton, est la deuxième exposition d’envergure consacrée à l’engouement, à la passion précoce, de deux familles de la haute bourgeoisie russe pour la révolution de l’art moderne, commencée en Europe et particulièrement à Paris, à la fin du 19e siècle.  La première manifestation présentée était la magnifique collection Chtchoukine.

Expo Moma – Fondation Louis Vuitton – j’y vais – j’y vais pas

J’y vais , j’y vais pas ? C’est la question que je me suis posée.

Comment résumer le Moma en 200 oeuvres – Comment ont-elles été choisies ?

A ces 2 questions, je réponds -impossible  et je ne sais pas.

Cependant, j’y suis allée! Je ne le regrette pas.

Il y a toujours à prendre, comprendre et découvrir des expositions.

J’ai aimé découvrir l’origine du Moma, ces investigateurs, précurseurs de la modernité, prêts à de nombreux bouleversements.

Créé en 1929 en plein krach boursier, j’ai aimé les choix premiers – une orientation européenne obligée- très tôt présence de la photo, la video, le graphisme, le design, des ateliers pour enfants, l’exposition Machine Art de 1934.

Il fallu cependant attendre 1970 pour qu’une oeuvre d’une artiste noire Romare Bearden pénètre le Moma. Un vieux  film muet avec des acteurs fro américains par un est présent parmi les premières oeuvres.

Il est intéressant de comprendre le fonctionnement différent du Moma – il achète et revend des oeuvres , fait tourner son portefeuille d’oeuvres et reverse une partie de la plus value aux artistes lors des reventes.

Le Moma a beaucoup soutenu ses artistes vivants et ceux-ci lui ont rendu par de nombreux dons.

Les premières salles sont très intéressantes, elles détaillent la vie du Moma et de ses grandes expositions.

La période contemporaine après 1980 est décevante, les oeuvres des artistes présentées ne sont pas toutes représentatives de leurs oeuvres et tant d’artistes ne figurent pas dans cette sélection…

Je vous laisse découvrir cette exposition au travers des photos qui ne sont pas non plus exhaustives… Il manque les artistes affichistes russes, la video du Potemkim (top!), les artistes du pop art tels que  Roy Lichtenstein, Andy Warhol et plein d’autres…

Pour compléter…

Liberation  ***,

Sortir à Paris

Paris etudiant

Histoire du Moma par wikipedia

Être moderne : le MoMA à Paris Fondation Louis Vuitton, 8, avenue du Mahatma Gandhi, 75016 Paris. Jusqu’au 5 mars.

Et vous , si vous y êtes allés,  qu’en avez-vous pensé ?

expo moma 1938

Magritte, Matisse, Picabia, Signac, Cezanne, Picasso

Klimt

Frida Kahlo

Jasper Johns, Elsworth Kelly, Lygia Clark

G Richter

expo Moma Fondation Louis Vuitton

expo Moma Fondation Louis Vuitton

expo Moma Fondation Louis Vuitton

De Kooning, Rotko, Pollock

expo Moma Fondation Louis Vuitton

 

Merveilleuse collection Chtchoukine – 130 chefs d’oeuvres réunis- Fondation Louis Vuitton

palais-troubetskoi-chtchoukine-2 palais-troubetskoi-chtchoukine

La collection Chtchoukine

Un article de plus pour encenser cette magnifique exposition « Icones de l’art moderne ». Un grand Merci à tous ceux qui l’ont rêvé, permise et réalisée; le visonnaire et très sensible Chtchoukine Serguei Ivanovitch Chtchoukine, le tout puissant Bernard Arnault avec la fondation Louis Vuitton, Anne Baldassari, les autorités françaises et soviétiques, les descendants et les propriétaires des œuvres prêtées ainsi que les innombrables qui ont travaillés.

Il a fallu 30 convois pour apporter ses pièces. Signe de succès s’il en fallait un, l’exposition est prolongée de 15 jours.

J’ai vu cette exposition 2 fois – je suis prête à y retourner, je sais que que le plaisir sera encore là, la beauté apaise, transporte…

Si vous ne l’avez pas encore vue, allez-y. Faite la queue, même dans le froid…Vous ne serez pas déçus.

Je vais vous parler de ce qui m’a le plus séduite dans cette exposition!

J’ai adoré – le petit film dans la première salle – qui nous présente un dialogue imaginé entre Matisse et Chthoukine et nous met en condition, il nous fait pénétrer la Russie vers 1890 -1918 et nous fait aimer cet homme hors du commun qui a résisté à la pensée de son époque et a su être un ouvreur – un passeur de modernité.

Il a eu l’intelligence dès 1908, chaque dimanche, de présenter, offrir aux yeux de tous  sa collection Les étudiants des arts ‘y pressèrent et purent voir et analyser les courants avant gardistes parisiens. Ce film nous montre également la façon dont les œuvres étaient présentées à l’époque , les murs étaient pleins, remplis. J’ai aimé les photos du palais Troubetskoi.

Ce petit film a été réalisé par Peter Greenway et Saskia Bodekke, est une video poème dansée.

J’ai adoré le petit Odilon Redon- C’est celui que je choisirai si l’on m’en proposait un!

J’adoré les Gauguins de la période Tahitienne, je n’en avais jamais vu autant. Cela a été une magnifique découverte. Les couleur, l’atmosphère évanescent, le calme qui s’en dégagent m’ont ravie.

J’ai adoré les Matisse. Matisse fut mon premier choc en peinture, c’était en 1993. Il faut dire que j’avais découvert la mlagie des grandes toies de Matisse d’une bien curieuse manière.J’étais avec ma cousine enceinte dans la queue quand un gardien nous a proposé de passer par une autre entrée réservée . Nous nous sommes retrouvées dans un acenceur avec une personne en fauteuil roulant qui avait rejoint le groupe. Quand l’ ascenceur a ouvert ses portes, nous étions face à face avec une toile immense de Matisse – sans être passées par les caisses ni imaginées être là!

Cette fois, j’ai redécouvert les paysages de Matisse et le tableau bleu aux poissons rouges.

J’ai adoré les Cézanne.

Il y a bien sûr des Monet, Derain, Marquet , Degas, Douanier Rousseau (oeuvres jamais vues), également Carrière et plein de Picasso.

Lors de sa première rencontre avec Picasso introduit par Matisse, Chtchoukine a acheté tout l’atelier! De quoi faire rêver tout artiste!

Cette exposition nous montre combien la peinture russe a été influencée par la modernité présentée dans cette collection; les toiles de Malevitch, Klioune , Tatline, Larionov, Rodtchenko sont mis en parallèle d’oeuvres cubistes, constructivistes qui ont pu les influencer.

La Fondation Louis Vuitton

Ce magnifique vaisseau ailé réalisé par l’architecte Franck Ghery dédié et à l’art dans le bois de Boulogne est le lieu de cet admirable exposition.

La magie n’opérera peut être pas sur le bâtiment vu de l’extérieur, l’artiste Buren ayant réalisé une installation colorée année 70 ramenant l’ensemble ailé à une carapace de tortue terrienne cependant les vues, les plans intérieurs, les terrasses et l’exposition sur la conception du bâtiment sont à voir ainsi que la très belle installation d’Olafsson Olaffur.

Courte vidéo présentant Chtchoukineet sa collection

Pour en savoir plus – l’article du Parisien ( Maison Bernard Arnault)

Et aussi – visite dansée avec Lil Buck,  super!

L’installation

 

Fondation Louis Vuitton billetterie

Jusqu’au 5 mars 2017

Un guide numérique chargeable sur votre smartphone existe.

 

Bonne visite!

cezanne-lhomme-a-la-pipe-chtchoukine-007
Cezanne-lhomme-a-la-pipe

Derain
Derain

Douanier Rousseau
Douanier Rousseau

FritzThaulow
FritzThaulow

Gauguin
Gauguin

Gauguin
Gauguin

Gauguin
Gauguin

Gauguin
Gauguin

Gauguin
Gauguin

Gauguin
Gauguin

Guillaumin
Guillaumin

James Paterson
James Paterson

Klioune
Klioune

Malevitch
Malevitch

2016-11-12 Collection Chtchoukine 029

Mansouroff
Mansouroff

Matisse
Matisse

Matisse
Matisse

Matisse
Matisse

Matisse
Matisse

Maurice Denis
Maurice Denis

Odilon Redon
Odilon Redon

Picasso
Picasso

Picasso
Picasso

Picasso
Picasso

Picasso
Picasso

Tatline
Tatline